Date de sortie 17 avril 2019
Durée 94 mn
Réalisé par Matthieu Bareyre
Scénariste(s) Matthieu Bareyre, Sophia Collet
Distributeur Bac Films
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

2015, c’est Charlie hebdo… 2016, c’est Nuit debout à Paris, place de la République et ailleurs, dans la nuit. Police et manifestants se toisent, s’entrechoquent. Rencontrez Rose, drôle de sage ; DJ Soall, traits tendus et samples magnétiques, et tous les autres – inquiets, amoureux, en lutte. Une galerie de portraits d’une époque prompte à consumer ceux qui s’embrasent.

Offres VOD de L'Époque

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter

Toutes les séances de L'Époque

Photos de L'Époque

AFFICHE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
GALERIE
Bac Films / Artisans du Film / ADF l'Atelier
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

L'époque, affiche

L'époque, affiche

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

L'époque, extrait

Critiques de L'Époque

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Avec son premier long métrage documentaire, Matthieu Bareyre propose une incursion dans une époque – la nôtre – qu’on croit à tort connaître par cœur à force de la voir scrutée et analysée en boucle dans le fil continu des chaînes d’info. Trois années de tournage nocturne, de 2015 à 2017, du lendemain de l’attentat de Charlie Hebdo à l’élection présidentielle. Trois années passées à filmer la jeunesse parisienne, à échanger avec elle, mais en sachant se faire discret pour lui laisser toute la place. Bareyre ne s’improvise pas plus sociologue qu’il ne s’évertue à faire de « belles images » pour raconter au premier degré la fougue souvent violente de ceux qu’il filme. Il fait tout simplement... du cinéma, à travers une mosaïque de mots et d’images aussi passionnante sur le fond que dans sa forme. Un tour de force.