Titre original L'Enfant d'en haut
Date de sortie 18 avril 2012
Réalisé par Ursula Meier
Avec Léa Seydoux , Martin Compston , Kacey Mottet Klein
Scénariste(s) Antoine Jaccoud, Ursula Meier
Distributeur Diaphana
Année de production 2012
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Simon, 12 ans, emprunte l’hiver venu la petite télécabine qui relie la plaine industrielle où il vit seul avec sa soeur Louise, à l’opulente station de ski qui la surplombe. Là-haut, il vole les skis et l’équipement des riches touristes qu’il revend ensuite aux enfants de son immeuble pour en tirer de petits mais réguliers bénéfices. Louise, qui vient de perdre son travail, profite des trafics de Simon qui prennent de l’ampleur et devient de plus en plus dépendante de lui…

Offres VOD de L'Enfant d'en haut

UniversCiné HD SD UniversCiné 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
Cinemasalademande HD SD Cinemasalademande 3.99 € Louer

Photos de L'Enfant d'en haut

DR
DR
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
DR
Picasa
DR
DR

L'Enfant d'en haut

L'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

Affiche Française

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

l'enfant d'en Haut

Critiques de L'Enfant d'en haut

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Après Home et sa famille coupée du monde par une autoroute, Ursula Meier signe un nouveau conte cruel, sur une fratrie cette fois. Dans ce Hansel et Gretel moderne et tordu, Simon et Louise sont deux « enfants » abandonnés : pas un adulte à l’horizon de la morne plaine où ils vivent. Sur la montagne, dans cette corne d’abondance ensoleillée, Simon vole même des instants de bonheur aux riches touristes : là haut, il est le roi. En bas il est… Quoi, au fait ? Par petites touches s’insinue le doute. Trouble des rapports, secrets trop lourds. Naturaliste et irréaliste, le film passe d’un genre à l’autre. Du gris bleu au jaune doré. Des laissés pour compte aux «autres». Que cache l’argent ? Quel sentiment sous la désinvolture ? Scrutant les visages de ses (magnifiques) acteurs, les gestes avortés, les corps fuyants, la réalisatrice nous entraine derrière la façade. D’indicibles chagrins sans larmes, elle tresse un film bouleversant.