Titre original Happy Few
Date de sortie 15 septembre 2010
Réalisé par Antony Cordier
Avec Marina Foïs , Elodie Bouchez , Roschdy Zem
Scénariste(s) Antony Cordier, Julie Peyr
Distributeur Le Pacte
Année de production 2010
Pays de production FR
Genre Romance

Synopsis

Rachel travaille dans une boutique de bijoux. Lorsqu’elle rencontre Vincent à l’atelier, elle est séduite par son franc-parler et décide d’organiser un dîner avec leurs conjoints respectifs, Franck et Teri. Les deux couples ont à peine le temps de devenir amis qu’ils tombent presque aussitôt amoureux.Sans l’avoir cherché, spontanément, les nouveaux amants deviennent inséparables. Ils avancent à l’aveugle dans leur passion, sans règles et sans mensonges. Ils gardent le secret devant les enfants et tout continue, presque comme avant.Mais ce qui les lie les uns aux autres est tellement fort que la confusion s’installe. Les sentiments s’emmêlent et les questions sont de plus en plus cruelles.Le film est présenté en compétition dans le cadre de la 67ème Mostra de Venise.

Offres VOD de Happy Few

Imineo SD Imineo 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Photos de Happy Few

DR

Happy Few

Critiques de Happy Few

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Il y a quelque chose de musical et de chorégraphique dans la façon dont les corps se meuvent : autour d’une table de ping-pong, au squash ou dans un lit, ils ne sont que gestes et élans. (...) Parfois, les voix off des personnages sont redondantes (et pourquoi diable Franck est-il le seul à ne pas s’exprimer ainsi ?), quelques fausses pistes agacent, quelques afféteries de scénario (le pull noir, le carnet) aussi. Mais c’est peu au regard de la force avec laquelle les acteurs, tous exemplaires, se sont emparés de cette histoire. Et de la limpidité avec laquelle Antony Cordier observe des êtres vivant une utopie dans un monde qui en manque cruellement.