Date de sortie 15 janvier 2020
Durée 111 mn
Réalisé par Nadège Trebal
Avec Arieh Worthalter , Nadège Trebal , Liv Henneguier
Scénariste(s) Nadège Trebal
Distributeur Shellac
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Alors qu’il perd son travail clandestin, et parce qu’il croit que Maroussia et lui ne pourront plus s’aimer aussi bien, Frank part pour gagner autant qu’elle : douze mille, juste ce qu’il faut pour avoir un an devant soi. Pas plus, pas moins.

Au fil de son odyssée prolétaire, il devient le héros qu’il rêvait d’être. Mais il y a un prix à payer…

Offres VOD de Douze mille

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Douze mille

Dernières News sur Douze mille

Concours : Gagnez des places pour Douze Mille

Le joli premier film de Nadège Trebal sort mercredi au cinéma.

Photos de Douze mille

GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
AFFICHE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
AFFICHE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
AFFICHE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
Shellac / Mezzanine Films / Maïa Films
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia)

Nadège Trébal (Maroussia)

Florence Thomassin (Evelyn)

Florence Thomassin (Evelyn)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Douze mille, affiche

Douze mille, affiche

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia)

Nadège Trébal (Maroussia)

Florence Thomassin (Evelyn)

Florence Thomassin (Evelyn)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Douze mille, affiche

Douze mille, affiche

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia)

Nadège Trébal (Maroussia)

Florence Thomassin (Evelyn)

Florence Thomassin (Evelyn)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Douze mille, affiche

Douze mille, affiche

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia), Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck), Nadège Trébal (Maroussia)

Arieh Worthalter (Franck)

Arieh Worthalter (Franck)

Nadège Trébal (Maroussia)

Nadège Trébal (Maroussia)

Florence Thomassin (Evelyn)

Florence Thomassin (Evelyn)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck), personnage, Françoise Lebrun (Anouck)

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Arieh Worthalter (Franck) au centre, personnages

Critiques de Douze mille

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Avec son premier long, Nadège Trebal fait entendre une musique singulière dans le concert des films sociaux engagés. Accompagnée par la sublime BO de Rodolphe Burger et les chorégraphies inventives de Jean-Claude Gallotta, elle met de la fantaisie et de la danse là où tant de ses confrères semblent paralysés par leurs sujets. Elle y suit l’odyssée d’un chômeur qui décide de partir loin de chez lui et de celle qu’il aime pour trouver un boulot et gagner 12 000 euros. Une somme égale au salaire que sa compagne gagne et qui leur permettrait d’avoir un an de tranquillité devant eux. Cette odyssée prolétaire fait rimer politique et sensualité avec une telle originalité que, dès lors que le récit revient dans les clous, il peut susciter de l’ennui. Mais son travail sur les corps (au travail comme traversés de plaisirs) est suffisamment rare dans le cinéma français pour ne pas le célébrer.