Titre original Bad Lieutenant : Port of Call New Orleans
Date de sortie 17 mars 2010
Réalisé par Werner Herzog
Avec Nicolas Cage , Eva Mendes , Val Kilmer
Scénariste(s) William M Finkelstein
Distributeur Metropolitan FilmExport
Année de production 2010
Pays de production US
Producteurs Edward R. Pressman
Genre Film policier
D’après l’œuvre de Victor Argo Paul Calderon Abel Ferrara Zoë Lund

Synopsis

Terence McDonagh est lieutenant à la police criminelle de La Nouvelle- Orléans. En sauvant un détenu de la noyade pendant l’ouragan Katrina, il s’est gravement blessé au dos. Désormais, pour ne pas trop souffrir, il prend des médicaments puissants, souvent, bien trop souvent… Déterminé à faire son travail du mieux qu’il peut, il doit faire face à une criminalité qui envahit toutes les vies, même la sienne. Sa compagne, dont il est éperdument amoureux, est une prostituée. Pour la protéger, Terence est obligé de prendre des risques. Parce qu’il est sur les traces d’un gros dealer, sa vie est en jeu. Parce qu’il doit enquêter sur l’assassinat d’une famille d’immigrants africains, il doit mener une enquête impossible. En quelques heures, tous les enjeux de sa carrière et de sa vie vont se combiner pour devenir sa pire épreuve.Remake du film d'Abel Ferrara, Bad Lieutenant.

Toutes les séances de Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle Orléans

Photos de Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle Orléans

DR

Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle Orléans

Casting de Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle Orléans

Nicolas Cage
Terence McDonagh
Xzibit
Big Fate

Critiques de Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle Orléans

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Regard hagard, sourire diabolique, éclats de rires fous à lier : l'acteur semble littéralement possédé, livrant une performance absolument jouissive qui risque de rentrer dans les annales de la démence. Herzog, pas du genre à se faire prier dès qu'il s'agit de lâcher la bride, emballe un film au diapason de cette prestation cinglée. Bad Lieutenant s'adresse évidemment à un public averti. Si vous vous sentez concernés, le film procure un tel plaisir coupable que ça en devient limite indécent.