Date de sortie 5 février 2020
Durée 98 mn
Réalisé par Maryam Touzani
Avec Lubna Azabal , Douae Belkhaouda , Nisrin Erradi
Scénariste(s) Maryam Touzani
Distributeur AD VITAM
Année de production 2019
Pays de production Maroc, France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d'une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d'imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l'essentiel.

Offres VOD de Adam

Pas d'offres actuellement.

Dernières News sur Adam

Les Hirondelles de Kaboul et Papicha couronnés à Angoulême

Le film d’animation de Zabou Breitman et Eléa Gobbé- Mévellec et le premier long de Mounia Meddour ont trusté les prix du festival du film francophone

Photos de Adam

GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
Ad Vitam / Ali n' Productions / Les Films du Nouveau Monde / Artemis Film
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Nisrin Erradi (Samia), Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Lubna Azabal (Abla)

Critiques de Adam

  1. Première
    par Thierry Chèze

    On a découvert Maryam Touzani dans Razzia qu’elle avait coécrit avec Nabil Ayouch. Mais avant de passer devant la caméra, elle avait oeuvré derrière avec des courts. Et se retrouve ici aux commandes de son premier long qui raconte l’amitié entre une veuve, mère d’une fillette, tenant une pâtisserie à Casablanca, et une célibataire enceinte, espérant faire adopter son bébé à la naissance, venue frapper à sa porte pour trouver un travail. Deux femmes que tout oppose et dont la méfiance l’une envers l’autre va se fragmenter au fil des jours. En douceur. Et c’est bien là tout le talent de Maryam Touzani : signer une œuvre politique engagée sans marteler les choses. En faisant de cette amitié le cœur du récit par lequel s’exprime sa critique de la société patriarcale marocaine et non l’inverse. On en ressort ému et épaté par son duo de comédiennes : Lubna Azabal et Nisrin Erradi.