Tout ce qui brille
Pathé Distribution

La comédie de Géraldine Nakache et Hervé Mimran revient ce soir sur M6.

En 2010, la France tombait sous le charme de Tout ce qui brille, la première réalisation de l'actrice Géraldine Nakache, accompagnée en duo par Hervé Mimran. Pour l'occasion, le tandem adapte leur propre court-métrage du même nom, sorti trois ans plus tôt, et signe une histoire de copines vivant en banlieue et rêvant de la vie parisienne qui fait mouche. Drôle, léger et touchant, le film va s'imposer comme le succès surprise du début d'année 2010 dans le cinéma français. Présenté en janvier au festival de la comédie de L'Alpe-d'Huez, il crée le buzz et séduit aussi bien le public qui le jury, qui lui décernent chacun leur prix respectif.

Tout ce qui brille sort dans les salles obscures en mars de cette même année et reçoit des critiques très élogieuses, dont celle de Première, qui met en avant un film où "tout marche, des dialogues pêchus bourrés de tchatche aux running gags qui courent, en passant par les rôles secondaires, et jusqu'aux moments d'émotion plein de pudeur". Le public réserve à son tour un accueil très chaleureux au film, qui réunit finalement plus de 1,4 millions de spectateurs en salles. Si le triomphe de Tout ce qui brille est une consécration pour Géraldine Nakache et Hervé Mimran, elle l'est aussi pour la révélation du film, la ravissante Leïla Bekhti. Celle qui incarnait déjà Lila, la meilleure copine d'Ely dans le court-métrage de 2007, s'imposait comme une tornade d'explosivité comique faisant pétiller les dialogues plus vrais que nature avec celle qui allait devenir sa meilleure amie de cinéma, Géraldine Nakache, redonnant notamment vie à la Chanson sur ma drôle de vie de Véronique Sanson, devenue l'hymne du film.

Leïla Bekhti et Géraldine Nakache : leur amitié, ce n’est pas du cinéma !

Aperçue jusqu'ici dans le Sheitan de Kim Chapiron puis dans des petits rôles dans Mauvaise foiL'instinct de mort ou Un prophète, Leïla Bekhti tenait enfin le premier grand rôle qui allait faire d'elle une des actrices les plus en vue de la nouvelle génération. Sa prestation dans le film est dûment saluée par la critique et débouchera surtout sur de nombreuses récompenses : élue Swann d'Or de la révélation féminine à Cabourg, elle est par la suite sacrée Étoile d'Or de la révélation féminine avant de décrocher le César du meilleur espoir féminin. Tout ce qui brille était par ailleurs également nommé ce soir là pour le César du meilleur premier film. Depuis, la jeune femme, qui forme l'un des couples les plus glamour du cinéma français avec Tahar Rahim, a enchaîné les tournages avec Radu Mihaileanu (La source des femmes), Cédric Kahn (Une vie meilleure) ou encore Brigitte Sy (L'Astragale), tout en retrouvant la bande de Tout ce qui brille en 2012 avec Nous York, qui ne connaîtra pas le même succès public et critique. Elle a aussi été à l'affiche de Nous trois ou rien, le premier film de Kheiron Tabib (le pote de Kyan Khojandi dans Bref), et elle reviendra bientôt dans Le Grand bain, de Gilles Lellouche, attendu fin octobre au cinéma, après avoir conquis le dernier festival de Cannes.
Et tout ça en grande partie grâce à ce Tout ce qui brille, devenu le début d'un vrai conte de fée.

Cannes 2018 : Le Grain Bain, feel-good movie irrésistible de Gilles Lellouche

L'histoire de Tout ce qui brille : Lila et sa copine Ely semblent avoir tout ce qu'il faut pour être heureuses. Instruites, pleines de charme, débrouillardes, ces deux jeunes femmes ont cependant l'impression de passer à côté de leur vie. Le paysage de leur indépassable banlieue ne fait que renforcer leur amertume. Un jour, elles décident de tout entreprendre pour donner un nouveau souffle à leur existence. N'ayant pas froid aux yeux, elles multiplient les petites embrouilles et les rencontres. De mensonge en mensonge, elles découvrent une facette méconnue de Paris et pénètrent dans un univers louche où tout semble possible. Lila et Ely réalisent brutalement que ce milieu n'a que faire de deux jeunes filles naïves... 

Tout ce qui brille est diffusé ce soir à 20h55 sur M6. Bande-annonce :

A lire aussi sur Première