Stupeur et tremblements
2003 STUDIOCANAL/France 3/Divali Films

Ce soir à 20h55 sur France Ô, dans 1 dose de ciné découvrez Stupeur et tremblements d’Alain Corneau, l'adaptation très réussie du roman d’Amélie Nothomb.

Alain Corneau, le roi du polar français, s’est changé en maître de la comédie avec Stupeur et tremblements, une adaptation très réussie du roman d’Amélie Nothomb (inspirée de sa propre expérience).

Dans ce film sorti en 2003, on suit une jeune femme – Amélie -  dans ses premiers pas dans le monde de l’entreprise au Japon. Elle a décroché un contrat d’un an chez Yumimoto, une grande entreprise située à Tokyo. Ayant du mal à se couler dans le système hiérarchique japonais, la jeune femme va se voir confier – malgré son chapelet de diplômes- des taches de plus triviales. Obéissante et impressionnée par sa supérieure, mademoiselle Mori, elle deviendra le souffre-douleur de l’entreprise.

Ce récit d’humiliation se vit, grâce à la caméra subtile et joueuse d’Alain Corneau, comme une comédie mordante sur les relations humaines. Il est surtout porté par une grande actrice : Sylvie Testud dont la partition par petites touches vient imposer un personnage avec lequel on a toutes les raisons d’être en contradiction. C’est d’ailleurs grâce à ce rôle que Sylvie Testud décroche en 2004 le César de la meilleure actrice.

A lire aussi sur Première

Trois choses à savoir sur Cheba Louisa

Isabelle Carré et Rachida Brakni forment le tourbillonnant duo de ce premier long métrage de Françoise Charpiat, accompagné par la musique du regretté Rachid Taha, que propose ce soir 1 dose de ciné sur France Ô.

Trois choses à savoir sur La couleur de la victoire

Le biopic de Jesse Owens, quadruple champion olympique d’athlétisme des Jeux de Berlin 36, est diffusé ce soir sur France Ô dans l'émission Une dose de ciné .

Trois choses à savoir sur Qu’Allah bénisse la France

Abd Al Malik est à l’honneur ce soir sur France Ô dans 1 Dose de ciné avec son premier long métrage comme réalisateur, adapté en 2014 de son autobiographie éponyme.