DR

Au programme du petit écran ce soir : Jack Black en prof de musique aux méthodes rock'n'roll, George Clooney et Jennifer Lopez réunis chez Steven Soderbergh et un documentaire explosif sur un studio culte.

Rock Academy de Richard Linklater

Un musicien, fraîchement chassé de son groupe de rock, devient professeur de musique dans une école privée. Pas question pour lui d'enseigner à ses élèves Brahms ou Mozart, ce sera plutôt Led Zep et Jimi Hendrix. Au placard donc, harpes et flûtes traversières, on sort les Gibson et on fait du bruit!

En 2003, Richard Linklater importait son talent multiforme au service de Rock Academy, comédie à l'esprit rock dans laquelle une classe de jeune ados voit débarquer un prof de musique un peu particulier incarné par Jack Black en personne, lui-même co-leader du groupe Tenacious D. Le résultat, euphorisant, fait forcément des étincelles et a emballé Première à l'époque : "Il y a dans cette comédie quelque chose d'euphorisant qui défie l'explication : le décollage est immédiat, et on monte très vite à une altitude qui se maintient constamment à un niveau qu'on peut qualifier de stratosphérique si l'on considère le standard comique habituel". Pour sa prestation électrisante, Jack Black même fut nommé au Golden Globe du meilleur acteur comique.

Rock Academy est diffusé ce soir à 20h50 sur Gulli.

Hors d'atteinte de Steven Soderbergh

Gentleman cambrioleur, Jack Foley moisit derrière les barreaux du pénitencier d'Etat de Glades en Louisiane. Cet homme qui a plus de cent casses sans armes à son actif ne rêve que de liberté et réussit à se faire la belle. Son copain Byddy Bragg l'attend de l'autre côté. Mais il y a également une visiteuse inattendue, le marshal Karen Sisco, une fort jolie femme venue délivrer une assignation. Elle tente de s'interposer et se retrouve prise en otage, enfermée dans un coffre de voiture en compagnie de Jack. Serré contre elle, Jack rêve d'une autre rencontre.

Pour Hors d'atteinte, sorti en salles en 1998, Steven Soderbergh s'attaque à l'un des romanciers et scénaristes les plus appréciés du cinéma hollywoodien, Elmore Leonard (à l'origine notamment des adaptations de 3h10 pour Yuma, Jackie Brown ou Get Shorty), dont il adapte le roman Out of Sight. Comme souvent chez Leonard, le film résonne d'un esprit pulp décomplexé, notamment grâce à son tandem d'acteurs principaux, George Clooney et Jennifer Lopez. À l'époque, Première s'était montré plus que convaincu : "Les séquences se mélangent, les flash-back se répondent, les allers s'amusent, les retours se marrent, tout ça avec une limpidité remarquable, un sens du tempo allegro, et les neurones qui s'émoustillent".

Hors d'atteinte est diffusé ce soir à 20h40 sur TCM.

Electric Boogaloo de Mark Hartley

Mélangeant interviews, nombreux extraits de films et archives, Electric Boogaloo retrace l’histoire de la compagnie de production Cannon dans les années 80,  à travers ses nombreuses productions: les plus grands nanars du cinéma, qui ont pris de force la machine Hollywoodienne. Mark Hartley dresse un portrait sans compromis et savoureux de la Cannon en donnant la parole à près d’une centaine d’intervenants parmi lesquels Dolph Lundgren, Sybil Danning, Charles Bronson, Chuck Norris, Sharon Stone, Tobe Hooper, Franco Nero, Barbet Schroeder ou Luigi Cozzi qui se rappellent avec humour et sincérité de leurs participations à la mythique firme. Grandeur et décadence de la Cannon  et de ses têtes dirigeantes, Golan et Globus, l’aventure unique d’une entreprise ayant changé à jamais l’histoire du cinéma bis.

Sorti directement en DVD en janvier dernier, Electric Boogaloo se veut une dissection de l'univers de la Cannon, mythique société de production de films de série B voire Z portée par le duo formé par les cousins israéliens Menahem Golan et Yoram Globus. Dans l'ombre de The Go-Go Boys, autre documentaire sur la Cannon sorti quelques mois plus tôt en salles, Electric Boogaloo apporte un autre regard sur la compagnie, ses chefs-d'oeuvre et ses excès, celui du réalisateur Mark Hartney, fan de cinéma bis et tissant une autre histoire de la Cannon, en faisant un film parfaitement complémentaire de The Go-Go Boys.

Electric Boogaloo est diffusé ce soir à 20h40 sur OCS City.