Au menu ce soir, une plongée avec Sami Bouajila dans la célèbre affaire Omar Raddad, un retour aux films muets avec Jean Dujardin ou encore une comédie musicale culte portée par Gene Kelly.

Omar m'a tuer de Roschdy Zem (2011)1991. Omar Raddad (Sami Bouajila) est emprisonné pour le meurtre de Ghislaine Marchal qui l'employait comme jardinier. La faute notamment à une mystérieuse inscription écrite avec le sang de la victime trouvée sur les lieux du drame. Une phrase qui affirmait "Omar m'a tuer". Trois ans plus tard, un écrivain convaincu de son innocence décide de mener sa propre enquête.Un film réalisé par Roschdy Zem dans lequel on sent derrière le réalisateur, selon Philippe Jambet de Première, "l'homme indigné par le tort fait à Raddad." Un long métrage, porté par Sami Bouajila qui"offre une humanité bouleversante", dont la plus "grande qualité réside dans cette volonté permanente d'exister comme objet de cinéma."Ce film sorti le 22 juin 2011 était nommé aux César 2012 dans les catégories meilleure adaptation et meilleur acteur.Omar m'a tuer est diffusé à 20h45 sur France 2The Artist de Michel Hazanavicius (2011)Hollywood 1927. George Valentin (Jean Dujardin) est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller (Bérénice Béjo), jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars.Film muet en noir et blanc présenté au Festival de Cannes en 2011 où il a raflé notamment le Prix d'interprétation masculine pour Jean Dujardin, The Artist, "qui redonne ses lettres de noblesse à un genre démodé" a séduit Christophe Narbonne de Première. Un long-métrage qui "fait appel à l'intelligence et la sensibilité des spectateurs", et qui brille grâce à "un scénario simple et lumineux", "une esthétique irréprochable" et "un casting de choc". (Retrouvez la critique en intégralité ici).Salué par les critiques du monde entier, The Artist a reçu de nombreux prix notamment le Prix Lumières du meilleur film en 2012, les Golden Globes du meilleur film et du meilleur acteur, les Bafta Awards du meilleur film et meilleur réalisateur, l'Oscar du meilleur acteur et du meilleur réalisateur ou encore les César du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure actrice pour Bérénice Béjo.The Artist est à découvrir ou redécouvrir à 20h40 sur OCS MaxChantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley DonenEn 1927, à Hollywood. Le célèbre couple amoureux à l'écran, Don Lockwood (Gene Kelly) et Lina Lamont (Jean Hagen), est menacé par l'avènement du cinéma parlant. Ils décident donc de tourner leur premier film dialogué, mais Lina est pourvue d'une diction trop lamentable et l'opération tourne au ridicule. Sur les conseils de son ami Cosmo (Donald O'Connor), Don fait doubler Lina par la jeune chanteuse Kathy Selden (Debbie Reynolds), dont il s'éprend. Mais Lina veut faire figurer sur le contrat que Kathy ne sera jamais qu'une doublure.Comédie musicale sortie en 1952, Chantons sous la pluie a été nommé en 1953 aux Oscars dans les catégories meilleure musique de film et meilleure actrice dans un second rôle pour Jean Hagen.Chantons sous la pluie est diffusé à 20h45 sur ArteLe reste du programme télé est à découvrir ici.