DR

Seth Cohen en justicier déjanté, un film époustouflant d'Ang Lee et le duel John Travolta/Nicolas Cage : c'est la sélection TV du jour par la rédac'.

The Green Hornet par Michel Gondry

 

Britt Reid est le fils d'un grand magnat de la presse. Son seul intérêt : les fêtes auxquelles il va assister. Mais sa vie change lorsque son père décède - il se retrouve alors à la tête d'un immense empire médiatique - et surtout, lorsqu'il devient ami avec Kato. Le duo trouve bientôt une idée pour donner du sens à leur vie : combattre le crime. Ils deviennent ainsi le Frelon vert et son fidèle adjoint. Très inventif, Kato imagine même la Black Beauty, une voiture indestructible à la formidable puissance. Aidés de quelques gadgets, les deux hommes font des ravages dans le milieu du crime. Epaulés également par la nouvelle secrétaire de Britt, Lenore Case, il s'attaque à celui qui est à la tête du crime à Los Angeles : Benjamin Chudnofsky. Mais ce dernier les a déjà en ligne de mire.

Bienvenue dans l'univers du crime et des justiciers vu par Michel Gondry. Ce dernier a donné vie sur grand écran à la série télé qui a rendu célèbre Bruce Lee en tournant The Green Hornet avec Cameron Diaz, Jay Chou, Christoph Waltz. ou encore Seth Rogen. Ce dernier, incontournable du côté de la comédie US,  a d'ailleurs mis sa patte dans ce film un peu barré du réalisateur français qui s'interroge sur ce qui fait un super-héros. Sorti un an après Kick-Ass, The Green Hornet a séduit Fluctuat à l'époque. "C'est dans ses moments de vertiges angoissants, dans ses trous d'air existentiels (comment se construire sans père ? comment se débarrasser de son oedipe ?) et dans son cynisme radical que le film déploie ses meilleures idées, comme cette séquence de décapitation monumentale au début", écrivaient nos confrères. S'il a rapporté dans le monde plus de 227 millions de dollars, le long-métrage n'a pas eu le succès escompté aux Etats-Unis, le compteur affichant 98,7 millions de dollars alors qu'il en a coûté plus de 120 millions. Pas de quoi nous détourner de ce film jouissif.

The Green Hornet est diffusé à 20h55 sur TMC

Tigre et Dragon d'Ang Lee

 

Chine, XIXè siècle. Combattant de légende, Li Mu Bai a une épée souple, rapide comme l'éclair et dotée de vertus magiques selon les croyances populaires. Elle a même un nom "Destinée". Lassé des combats, ce virtuose confie finalement cette épée à Yu Shu Lien, une guerrière de talent pour laquelle il a des sentiments. A la jeune femme de remettre l'objet au seigneur Té. Mais l'épée est volée pendant la nuit. Shu Lien rencontre peu après Jen, la fille du gouverneur Yu, qui souhaite mener une vie aussi libre qu'elle alors qu'elle est promise au mariage. Mais Jen a une face cachée : elle travaille main dans la main avec Jade "La Hyène" et a volé l'épée.  Li Mu Bai et Shu Lien se lancent donc à sa poursuite.

Une fresque magistrale. C'est simplement ainsi qu'on pourrait résumer le film Tigre et Dragon d'Ang Lee sorti en l'an 2000. Le long-métrage avec Michelle Yeoh et Zhang Ziyi a d'ailleurs séduit les critiques du monde entier. Quatre Oscars dont ceux du meilleur film étranger et de la meilleure direction artistique, quatre BAFTA Awards (meilleur réalisateur, film étranger, meilleurs costumes et meilleure musique), deux Golden Globes (meilleur film étranger et meilleur réalisateur), un Grammy Award de la meilleure bande originale de film... Ang Lee a fait le plein de récompenses avec Tigre et Dragon qui ne nous a pas laissés insensibles. "Les décors et costumes sont sublimes (...) et les scènes d'action provoquent une euphorie irrésistible", écrivions-nous sur ce film "spectaculaire". Du grand art en somme.

Un film à retrouver à 20h45 sur France Ô.

Volte-Face de John Woo

 

Castor Troy est un dangereux terroriste. Recherché par la police, il finit par tomber dans le coma après un affrontement avec un agent de la CIA, Sean Archer. Ce dernier n'a que d'autres choix, pour découvrir où se trouve une bombe, que prendre l'apparence du terroriste, via une opération chirurgicale, pour faire avouer au frère de Troy l'emplacement de l'engin explosif. Lorsque Troy sort du coma, il passe lui-aussi sur le billard et prend le visage d'Archer. 

John Travolta/Nicolas Cage. C'est le duo explosif de Volte-face signé John Woo. Une confrontation sur grand écran qui a plutôt pas mal fonctionné dans les salles obscures. Avec un budget de 80 millions de dollars environ, Volte/Face a engrangé plus de 112,2 millions de dollars aux Etats-Unis et plus de 245,6 millions au total dans le monde. Un joli succès pour une oeuvre signée d'un des maîtres du thriller.

Un film diffusé ce lundi soir à 20h40 sur Téva.

Le reste du programme TV est ici.