DR

Tommy Lee Jones, Jacques Tati ou le duo Jean Dujardin/Gilles Lellouche : avec qui allez-vous passer la soirée du 21 décembre sur le petit écran ? Suivez le guide de la rédac'.

The Homesman de Tommy Lee Jones

 

En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska. Sur sa route vers l'Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de Georges Briggs, un rustre vagabond qu'elle sauve d'une mort imminente. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière américaine. 

Présenté en mai 2014 au Festival de Cannes, The Homesman est la deuxième réalisation de Tommy Lee Jones après son joli premier coup d'essai avec Trois Enterrements sorti en 2005. Se mettant en scène aux côtés d'Hilary Swank, le comédien/réalisateur signe un long-métrage "à la fois drame pastoral (au début, on pense à Qu’elle était verte ma vallée), fable philosophique, western, survival", écrivions-nous dans notre critique sur "récit à grand spectacle avec son lot d’épisodes héroïques". Un film "aussi passionnant qu'énigmatique" qui brille par son interprétation -"peu d’actrices aujourd’hui sauraient jouer un tel personnage bordeline (déterminée, frustrée, au bord de la folie) sans tomber dans l’excès", affirmions-nous en parlant d'Hilary Swank - et sa mise en scène. Une belle découverte donc.

Un film à retrouver à 23h10 sur Canal +.

Les Vacances de monsieur Hulot de Jacques Tati 

 

Un paisible hôtel familial sur la cote Atlantique. C'est le lieu de villégiature choisi par Monsieur Hulot pour ses vacances. Mais dès son arrivée, ce touriste bien maladroit enchaîne les bourdes et bouleverse les codes bien réglés de certains vacanciers avec sa vieille voiture pétaradante et sa philosophie de vie.

Prix Louis Delluc et Prix de la critique au Festival de Cannes en 1953, Les Vacances de monsieur Hulot fait partie de la liste des 100 films à voir du British Film Institute. C'est dire la qualité de ce long-métrage signé Jacques Tati et sorti en 1953 dans les salles obscures. Une vraie pépite drôle et poétique qui marque par son cadre travaillé, sa photographie soignée et sa belle mise en scène. Une vraie bouffée d'air frais qui sent bon les vacances et l'air marin à ne pas manquer.

Les Vacances de monsieur Hulot est à suivre ce soir à 20h55 Arte. La soirée se poursuivra avec à 22h20 Tati Express, un documentaire sur le réalisateur.

La French par Cédric Jimenez

 

Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat, venu de Metz avec femme et enfants, vient d'être nommé juge du grand banditisme. Il s'est juré de s'attaquer à la French Connection et de faire tomber coûte que coûte le parrain de la côte, Gaétan Zampa...

Jean Dujardin en juge, Gilles Lellouche en bandit. Ca semble presque improbable et pourtant le pari de Cédric Jimenez marche plutôt bien. Ses deux acteurs s'en sortent avec les honneurs et offrent une prestation de qualité dans un film réussi. "Le réalisateur et sa scénariste tissent habilement les liens de travail, d’amitié et de famille de chaque clan (...) La reconstitution se révèle soignée et Marseille, personnage à part entière, est superbement filmée. Tout cela se montre aussi efficace qu’un bon vieil Yves Boisset (au hasard, Le Juge Fayard dit le Shériff) et hautement référentiel (Martin Scorsese, Francis Coppola, Michael Mann, Brian De Palma)", écrivions-nous dans notre critique.

La French est à retrouver ce lundi soir à 20h50 sur Canal + Cinéma. 

Le reste du programme TV est ici.