1972 Universal Studios

Un Hitchcock surprenant, une fresque classique et des robots à foison : voici la sélection TV 100% ciné de la rédaction.

Frenzy d'Alfred Hitchcock

 

Alors qu'Arte mise en première partie sur le documentaire très attendu consacré à la rencontre Hitchcock/Truffaut qui a donné lieu à un livre devenu une référence, la chaîne propose de découvrir à 22h15 Frenzy, le dernier film britannique du maître de l'horreur Alfred Hitchcock. Un long-métrage qui plonge dans un Londres dans lequel sévit un tueur en série qui étrangle des femmes à l'aide de cravates. 

Sorti en France en mai 1972, Frenzy a doublement marqué les esprits. Il faut dire que le film marque une rupture avec les oeuvres habituelles du réalisateur, notamment du côté du suspense : c'est la première fois que l'identité du tueur est dévoilée dès le début du film. Alfred Hitchcock surprend également en intégrant dans cette oeuvre une scène de nu, sa toute première. Une séquence de viol, dans laquelle apparaît la poitrine de Barbara Leigh-Hunt, qui a été censurée par les autorités. Dévoilant une nouvelle facette de son écriture, Alfred Hitchcock offre également un film à la réalisation inspirée et à l'interprétation brillante avec une pointe d'humour salvateur. En clair, un très bon film.

Un long-métrage à retrouver à 22h15 sur Arte.

Lawrence d'Arabie de David Lean

 

1916. Pendant qu'en Europe la guerre fait rage, au Moyen-Orient les Turcs, alliés des Allemands, persécutent les tribus arabes. Les services secrets britanniques chargent le jeune lieutenant T.E. Lawrence d'évaluer l'importance du soulèvement des Arabes.

Un grand classique du septième art est à revoir sur ce soir sur France Ô. Malgré une durée franchement longue (plus de 3h30 voire 3h45 selon les versions), Lawrence d'Arabie est un vrai bijou qu'on ne se lasse pas de revoir. Porté par un Peter O'Toole brillant, le long-métrage de David Lean est un vrai monument inoubliable, le genre de films qu'on aime retrouver de temps en temps, juste pour le plaisir. Grande fresque, parfois lente mais subtile, aux paysage magnifiques, à la musique d'ouverture marquante et à la réalisation superbe, Lawrence d'Arabie a bien mérité la flopée de prix qui lui ont été remis : sept Oscars dont ceux du meilleur film et meilleur réalisateur, cinq Golden Globes,  cinq BAFTA Awards ou encore deux prix David Di Donatello.

Un film à retrouver ce soir à 20h45 sur France Ô.

Transformers de Michael Bay

 

Le premier robot Mars Rover a été lancé en 2003. Six mois plus tard, nous apprenions qu'il s'était "écrasé". Détail troublant : sa dernière transmission était classée top secret. Nous savons maintenant qu'elle contenait l'ultime avertissement de la Planète rouge au genre humain. Aujourd'hui, deux races extraterrestres ennemies, les Autobots et les Decepticons, ont fait de la Terre un vaste champ de bataille. Cette guerre est la leur. Son enjeu est la survie de notre monde !

"Un blockbuster honorable". Voilà notre conclusion sur ce film à sa sortie. Loin d'avoir provoqué un enthousiasme débordant de notre part, Transformers nous avait malgré tout convaincu côté effets spéciaux et "courses de bagnoles effrénées". " Si vous cherchez en allant au cinéma à approfondir votre compréhension de l’œuvre de Kierkegaard passez votre chemin ! Transformers n’est pas de ce cinéma-là", ajoutait-on malgré tout. Oui mais voilà, il est parfois bon de pouvoir se poser devant la télé, débrancher son cerveau et se laisser porter par un film qui n'a pas besoin de nous faire réfléchir...

Transformers est diffusé à 23h25 sur TMC.

La suite du programme TV est ici.