DR

L'interprète du leader des X-Men a fait partager son pouvoir à l'animateur sur le plateau du Late Show.

Troisième volet de la nouvelle franchise X-Men, X-Men : Apocalypse est donc également le troisième film dans lequel James McAvoy se retrouve dans la peau du professeur Charles Xavier, formateur des mutants de Marvel, incarnation rajeunie de celle de Patrick Stewart. Célèbre pour ses pouvoirs psychique hors du commun, Xavier se retrouve encore une fois au cœur du film de Bryan Singer à travers sa relation conflictuelle avec son ami et ennemi de toujours, Erik Lensherr alias Magneto (Michael Fassbender).

Si un pouvoir de l'ampleur de celui de Xavier ne va pas sans certaines responsabilités, il peut offrir l'avantage de pouvoir entrer dans l'esprit des gens pour savoir ce à quoi ils peuvent penser. Un pouvoir qui suscite la convoitise de Stephen Colbert, alors l'animateur a proposé à son invité de prendre part à imaginer ce à qui pourrait traverser l'esprit des spectateurs de son émission s'il avait lui aussi le pouvoir de télépathie.

James McAvoy : "Si tu n’aimes pas ma façon d’aborder le personnage, fallait me faire virer"

Et le moins qu'on puisse dire c'est que les deux hommes s'amusent bien à imaginer les pensées les plus absurdes qui soient, entre un jeune homme persuadé d'être la "Becky with the good hair" du Lemonade de Beyoncé à cette spectatrice qui vaut appeler son bébé Star Wars "pour qu'à chaque fois qu'on [lui] demande d'aller voir le nouveau Star Wars, les gens devront d'abord regarder [son] bébé".

Heureusement tout de même, James McAvoy fait un tout autre usage des pouvoirs de son personnages dans X-Men : Apocalypse, en salles en France depuis quelques jours. Bande-annonce :