Nom de naissance William Beaudine
Naissance
New York, État de New York États-Unis
Décès
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

William Washington Beaudine de son vrai nom naît le 15 janvier 1892 à New York. Il débute sa carrière en 1909 en tant qu’acteur chez American Mutoscope and Biograph Company qui est la première compagnie de production américaine. Il est l’assistant de D.W. Griffith considéré comme le fondateur du cinéma américain ayant tourné le premier vrai long métrage de son histoire. Il l’assiste sur les films The Birth of Nation (1915) et Intolerance (1916). William Beaudine travaille également sous la direction de Dell Henderson et Marshall Neilan, deux grands réalisateurs.Sa carrière de réalisateur commence en 1915 avec la série Ham and Bun. Cette année-là, Beaudine ne tourne pas moins de cinq films. En 1916, il gagne 100 dollars la semaine comme réalisateur et réalise plus de 150 courts métrages jusqu’en 1922 : on le surnommait One Shot car, selon lui, une seule prise était nécessaire, cela faisait gagner du temps et de l’argent.En 1914, William Beaudine se marie avec Marguerite Fleischer, union qui durera jusqu’à la fin de sa vie.A l’âge de 23 ans, il réalise son premier film, un court métrage Almost a King (1915). Beaudine travaille ensuite comme réalisateur de films muets dans un premier temps pour les studios First National Pictures, Warner Bros et MGM. En 1925, il tourne deux films muets avec la talentueuse Mary Pickford, Little Annie Rooney, puis Les Moineaux, l’histoire d’orphelins emprisonnés dans une ferme. Ce film est considéré comme le meilleur de toute sa filmographie de même que The Canadians (1926). William Beaudine est un réalisateur qui tourna plus de trois cents films et presqu’autant d’émissions pour la télévision. Mais parfois, la quantité prima sur la qualité et Beaudine ne se cantonne pas à un genre particulier mais à toute une palette, allant de la comédie en passant par les films d’horreur et les dramatiques. En même temps, c’est un réalisateur capable de réaliser des films peu coûteux et rapidement à l’instar de ses concurrents et fut un des réalisateurs les mieux payés. Malheureusement, William Beaudine fait des placements en bourse qui seront réduits à néant avec le krach boursier de 1929. Au début des années trente, William Beaudine part réaliser un certain nombre de films outre-Atlantique, en l’occurrence en Angleterre. D’autres réalisateurs comme Raoul Walsh et Allan Dwan en font de même. Là-bas, il tourne quatre films avec la grande vedette anglaise Will Hay notamment dans Boys Will Be Boys (1935) et Where There’s a Will (1936).De retour à Hollywood, il s’aperçoit très vite que le monde continue à tourner sans lui et a donc quelques difficultés à retrouver son statut d’avant son départ. Ainsi, après un bref passage aux studios Warner Bros, il travaille pour Monogram Pictures et Producers releasing Corporation avec lesquels il réalise des comédies, des films à suspense et des dramatiques, notamment avec les stars du moment comme Bela Lugosi, Harry Langdon, Ralph Byrd, Edmund Lowe ou encore Jean Parker ainsi que la troupe des East Side Kids et toujours dans un laps de temps très court. Ce fut le cas pour Mom and Dad, un film d’exploitation produit par Kroger Babb réalisé en 1945. William Beaudine réalise également toute une série d’émissions avec des personnages de fiction hauts en couleur comme The Shadow, ou bien Charlie Chan. Grâce à ses compétences, il obtient de Walt Disney de travailler sur des projets télévisés qui aboutissent à la réalisation de Naked City, une série policière à grand succès, puis The Green Hornet, un vengeur masqué, mais aussi plusieurs épisodes de Lassie.Ses deux derniers films, tous deux réalisés en 1966, sont un mélange de westerns et films d’horreur, le premier Billy The Kid Versus Dracula avec John Carradine et Jesse James contre Frankenstein.A la fin des années soixante, William Beaudine est le réalisateur le plus vieux encore en activité ayant débuté sa carrière en 1909. Malheureusement, étant aussi et surtout un réalisateur extrêmement prolifique, beaucoup de ses films sont tombés dans l’oubli.Il meurt en 1970 à l’âge de 78 ans à Canoga Park en Californie.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La Petite Annie Réalisateur -
2015 Ghosts on the loose Réalisateur -
2015 L'Homme-Singe Réalisateur -
2015 Parade et rire Réalisateur -
1966 Jesse James Contre Frankenstein Réalisateur -

Stars associées