Nom de naissance Tsui Hark
Naissance (67 ans)
Viêt Nam
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Acteur, Scénariste
Avis

Biographie

Parfois crédité Tsui Man-Kwong, Xu Wen Guang, Xu Ke ou encore Chui Hak.Tsui Hark est un réalisateur, producteur et scénariste hong-kongais né le 15 février 1950 au Vietnam de parents chinois. On lui doit notamment les films Zu, les guerriers de la montagne magique, Il était une fois en Chine, Seven Swords ou encore Detective Dee.Tsui Hark naît au Vietnam de parents chinois. En 1966, il déménage avec sa famille à Hong Kong. Tsui Hark montre très jeune un vif intérêt pour la bande dessinée et le cinéma et décide de partir aux Etats-Unis pour y étudier la réalisation à l’université du Texas à Austin. Après avoir obtenu son diplôme, il déménage à New York et travaille sur un documentaire From Spikes to Spindles qui relate l’histoire de la Chinatown new-yorkaise. Il travaille ensuite au sein de la communauté chinoise, notamment dans un journal chinois et pour des chaînes du câble qui ciblent la population d’origine asiatique. Il développe également un projet de théâtre communautaire.A la fin des années 1970, Hark rentre à Hong Kong et commence à travailler comme producteur de télévision pour la chaîne TVB. Il réalise en 1979 son premier film Butterflies Murders, qui mélange mystère, arts martiaux et épopée. Dans la foulée, Hark réalise Histoires de cannibales, un film de kung-fu décalé au style diamétralement différent. Dès ses débuts, le réalisateur montre une étonnante facilité à alterner les styles qu’il conserve tout au long de sa carrière. Ce n’est qu’avec Dangerous Encounter, réalisé en 1980, que Hark se fait réellement connaître. Si le film est boudé par le public, le style et le talent du réalisateur sont remarqués par les critiques.Rencontre avec le succèsEn 1981, Tsui Hark connaît son premier succès commercial avec All the Wrong Clues. Fort de ce succès, il tourne beaucoup et surtout monte en 1984 sa société de production Film Workshop. Grâce à cette compagnie, Hark devient l’un des producteurs et des réalisateurs asiatiques les plus prolifiques des années 1980 et du début des années 1990. Il réalise Zu, les guerriers de la montagne magique . Pour cette épopée fantastique, Hark fait appel à des techniciens ayant travaillé sur Star Wars. Très au fait des dernières innovations, Hark renouvelle le cinéma hongkongais en alliant une virtuosité technique jusque-là encore inconnue et des thèmes puisés dans des contes ancestraux ou dans la tradition cinématographique locale. Son travail de producteur contribue également à ce renouveau.Hark est réputé s’impliquer beaucoup dans le travail de ses protégés. Il produit de nombreux films de King Hu et John Woo qui connaissent un immense succès, tout particulièrement les films de genre, à savoir principalement films de fantômes, de sabre et de gangsters. Virtuosité des plans, audace visuelle : le style des Films Workshop plaît beaucoup et se fait largement copier. Hark continue à apparaître comme un réalisateur très éclectique. Il tourne drame historique (Pekin Opera Blues, 1986), policier (Le syndicat du crime, 1989), fantastique (Histoire de fantômes chinois 3) et la saga Il était une fois en Chine, grande fresque sur l’Histoire chinoise qui révèle Jet Li dans un rôle de maître kung-fu.Parenthèse américaineSollicité par Hollywood, Hark tourne quelques films américains. Il commence en 1989 avec The Master, un film de kung-fu avec Jet Li qui passe inaperçu puis, en 1996 et 1998, tourne deux films avec Jean-Claude Van Damme (Double Team, Piège à Hong Kong) qui sont tous deux des échecs commerciaux et critiques. Hark a du mal à adapter son style aux productions américaines et reconnaît lui-même plus tard s’être fourvoyé dans cette entreprise.Au début des années 2000, Hark prouve que sa parenthèse américaine n’a pas affadi son style, renouvelle le thriller hongkongais avec Time to Time qui bouleverse toutes les règles établies. Néanmoins il doit attendre Seven Swords en 2004 pour renouer avec un véritable succès populaire. Cette grande épopée met en scène des combattants kung-fu se battant contre des occupants. Hark retrouve ici ses thèmes de prédilection : kung-fu, histoire chinoise, lutte nationaliste. Le film est un véritable phénomène qui donne lieu à de nombreux produits dérivés, notamment série télévisée, bandes dessinées et jeux vidéos. En 2007 et 2008, il réalise un film fantastique, le troisième volet de la trilogie The Eye et Triangle, un film d’action.En 2011, il réalise le thriller Détective Dee avec Andy Lau, présenté à la Mostra de Venise, puis en réalise le prequel, Detective Dee 2, en 2014. Entre temps, il sort Dragon Gate, la légende des sabres volants (2012).En 2015, il réalise le film d'aventures la Bataille de la Montagne du tigre.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2018 Detective Dee : la légende des rois célestes Réalisateur -
2015 Dragon Gate, La légende des sabres volants Réalisateur, Scénariste -
2015 La Bataille de la Montagne du Tigre Réalisateur, Scénariste -
2015 Vampire Hunters Scénariste -
2015 La Légende De Zu Réalisateur, Scénariste -

Dernières News

Qui est Détective Dee ?

Le célèbre détective s’inspire d’un personnage historique de la Chine Médiévale.

Detective Dee : La Légende des rois célestes est un film virtuose [critique]

Un grand divertissement, aussi intelligent que spectaculaire : Detective Dee 3 débarque en salles.

Il était une fois Tsui Hark

A l'occasion de la sortie prochaine de Detective Dee 3, coup de projecteur sur le grand Tsui Hark.

Concours : Gagnez des places pour Détective Dee 3

Sauvez l’empire chinois avec Détective Dee !

Stars associées