Nom de naissance Souleymane Cissé
Naissance (79 ans)
Bamako
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Réalisateur malien, Souleymane Cissé est passé à trois reprises à Cannes. Après une première sélection en 1982 pour Le Vent, il remporte en 1987 le prix du jury avec Yeelen avant de revenir sur la Croisette en 2015.Bamako (Mali) le 21 avril 1940. Cette date, c'est celle de la venue au monde, dans une famille modeste et musulmane, de Souleymane Cissé. A 5 ans, il assiste à sa première séance de cinéma. "C'est l'ami d'un de mes frères qui m'a porté sur ses épaules et permis de voir l'écran" raconte-t-il en mai 2009 au magazine Télérama. Il tombe sous le charme du septième art et commence, alors qu'il n 'a que 7 ans, à fréquenter quasiment tous les jours le cinéma où il a ses habitudes avec ses frères. Il quitte Bamako pour Dakar afin de suivre ses études secondaires. Il fait son retour dans le pays qui l'a vu naître en 1960. Un pays qui connait un profond bouleversement avec l'éclatement de la Fédération du Mali et l'indépendance du pays. Une période trouble qui va changer à jamais sa vie. Il rejoint des mouvements pour la jeunesse et joue également les projectionnistes à la Maison des jeunes de Bamako. En découvrant, pendant l'une de ces séances, un documentaire sur l'arrestation le 2 décembre 1960 de Patrice Lumumba (l'ancien premier ministre du pays qui est exécuté le 17 janvier 1961 avec deux partisans), Souleymane Cissé a une conviction : il va faire du cinéma. Une trajectoire à succèsBien décidé à devenir cinéaste, Souleymane Cissé décroche des bourses qui lui permettent de suivre des études de projectionniste puis de cinéma à Moscou, au sein du prestigieux Institut des Hautes Etudes Supérieures de la Cinématographie. Il obtient son diplôme en 1969, retourne au Mali un an plus tard et décroche dans la foulée une place de reporter-cameraman au service cinématographie du Ministère de l'Information. En 1971, il passe derrière la caméra pour son premier moyen métrage Cinq jours d'une vie. Quatre ans plus tard, il s'attaque à son premier long métrage : Den Muso (La Jeune Fille ndlr). Un film en bambara contant l'histoire d'une jeune fille violée par un homme puis rejetée par sa famille et son violeur lorsqu'elle découvre qu'elle est enceinte. Interdit par le gouvernement malien, ce film lui vaut une arrestation et un passage en prison pour avoir collaboré avec des Français sur ce projet.Sur la CroisetteEn 1977, Souleymane Cissé met de son côté son travail de fonctionnaire pour se consacrer entièrement au septième art. Et bien lui prend puisqu'il séduit les critiques internationales avec ses réalisations. Son deuxième film Baara (Le Vent en VF) est sélectionné en 1982 dans la catégorie Un certain regard du Festival de Cannes. Un événement dans lequel il est à nouveau salué en 1987. Présent dans la sélection officielle avec Yeelen, il repart de la Croisette avec le Prix du Jury. Ce rendez-vous incontournable du septième art le met à nouveau à l'honneur en projetant en séance spéciale en 2009 Dis-moi qui tu es et en 2015 Oka.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Min Ye Réalisateur, Scénariste, Producteur -
2015 O Ka Réalisateur, Scénariste -
1992 Waati Réalisateur -
1987 Yeelen : la lumière Réalisateur, Scénariste -
1982 Le Vent Réalisateur, Scénariste -

Stars associées