Nom de naissance Bourguignon
Genre Homme
Avis

Biographie

Serge Bourguignon est un acteur, scénariste et réalisateur français. De son nom complet Serge Édouard Albert Bourguignon, il est né le 3 septembre 1928 à Maignelay-Montigny, dans l'Oise. Passionné de cinéma, Serge Bourguignon suit des cours à l'Institut des Hautes Études Cinématographiques. C’est au début des années cinquante qu’il fait ses débuts dans le métier. Il travaille comme assistant-réalisateur sur le tournage de Capitaine Ardant, présenté en 1951 par André Zwoboda. Il y est également crédité en tant qu’acteur, puisqu’il y joue le rôle d’un militaire. Huit années plus tard, Serge Bourguignon passe derrière la caméra et signe une série de courts-métrages. Il commence par réaliser Le montreur d’ombre en 1959, dont il partage le scénario avec Claude Roy. Les deux hommes signent par la suite Escale, toujours en 1959, puis Le Sourire en 1960. Ce dernier remporte la Palme d'Or du court-métrage lors de la treizième édition du Festival de Cannes. En 1962, Serge Bourguignon écrit, met en scène et interprète Les Dimanches de Ville d'Avray, son premier long-métrage. Celui-ci raconte l'étrange amitié qui naît entre un homme amnésique, incarné par Hardy Krüger, et une jeune enfant délaissée par ses parents. En France, le film reçoit un accueil en demi-teinte. Ni le public ni les critiques ne semblent convaincus. Aux États-Unis par contre, le film est très apprécié. Pour preuve, cette production se voit attribuer l'Oscar du Meilleur Film Étranger en 1963, ainsi que le Blue Ribbon Award et le National Board of Review dans la même catégorie. Les studios hollywoodiens, ravis de cet engouement, invitent Serge Bourguignon à traverser l'Atlantique. En 1965, il dévoile La Récompense produit par la Fox. Malheureusement, ce western réunissant Max von Sydow, Yvette Mimieux et Efrem Zimbalist Jr. ne remporte pas le succès escompté. Le public n'est pas au rendez-vous et le film est un désastre financier. Profitant de cette débâcle, les critiques, qui voyaient d'un mauvais œil son départ pour les États-Unis, l'attaquent de toutes parts. Il revient malgré tout en France l'année suivante. Il coécrit et réalise À Coeur Joie, et y dirige Brigitte Bardot, Laurent Terzieff et Jean Rochefort. Une fois encore, le film ne trouve ni l'appui du public, ni celui des critiques. Serge Bourguignon, avec la collaboration de Robert Sallin, tourne ensuite le drame The Picasso Summer en 1969, avec Albert Finney et Yvette Mimieux, avant de réaliser le documentaire Mon Royaume pour un Cheval en 1978. Après cela, il décide de mettre un terme à sa carrière cinématographique.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1979 Mon Royaume Pour Un Cheval Réalisateur -
1966 A Coeur Joie Réalisateur -
1965 La récompense Réalisateur -
1962 Les Dimanches De Ville D'Avray Réalisateur, Scénariste -

Stars associées