Nom de naissance Ravi Shankar
Genre Homme
Profession(s) Compositeur, Musicien, Musique
Avis

Biographie

Ravi Shankar, de son vrai nom Robendra Shankar est un joueur de sitar et compositeur indien, né le 7 avril 1920 à Benares. Véritable maître du raga, il est célèbre pour avoir enseigner l'art du sitar à George Harrison et ainsi avoir fait découvrir à l'occident la musique indienne. Il est le père de Norah Jones et d'Anoushka Shankar ainsi que l'oncle d'Ananda Shankar.Né d’un père médecin, héritier d’un riche propriétaire terrien - il est issu de la plus haute caste indienne : les Brahmanes -, Ravi Shankar rejoint à l’âge de 15 ans, après la mort de son père, la troupe de danseurs dirigée par son frère qui lui permet de voyager autour du monde et de se produire notamment en France, à Venise ou encore à Londres. Mais son destin bascule lorsqu’il rencontre l’un des meilleurs musiciens indiens, Ustad Allauddin Khan. Musicien s’essayant déjà à plusieurs instruments, Ravi Shankar se découvre, au contact de cet artiste, une véritable passion pour la musique. Après la dissolution de la troupe de danse, Ravi Shankar rejoint le musicien Ustad Allauddin Khan. Il reste 7 ans à ses côtés et apprend à jouer de nombreux instruments indiens.Talentueux, il est très vite remarqué par les personnalités du monde de la musique indienne. En 1945, il dévoile Sare Jahan Se Achcha, qui fait un vrai raz de marée en Inde. En 1949, il est nommé directeur de la All India Radio. Il reste jusqu’en 1956 à ce poste et lance parallèlement à cette activité l’Orchestre de chambre national qui lui apporte une reconnaissance internationale aussi bien aux Etats-Unis qu’en France.Rencontre avec HarrisonEn 1956, il exporte son art aux Etats-Unis et séduit de nombreux artistes grâce à sa musique exotique. George Harrison, l’un des quatre Beatles, devient même son élève en 1966. Un an plus tard, Ravi Shankar décide de transmettre sa passion pour le sitar au plus grand nombre et fonde alors sa propre école de musique à Los Angeles. Reconnu dans le monde de la musique, il multiplie les concerts dans les festivals et les collaborations avec de nombreux artistes. En 1967, il se produit au Monterey Pop Festival, en 1968 au Festival d’Avignon avant de monter sur scène un an plus tard à Woodstock. Il collabore également avec des musiciens classiques tels que le violoniste Yehudi Menuhin. En 1971, il fait part de son inquiétude à propos de la famine qui frappe le Bangladesh à son ami George Harrison. Ce dernier ne tarde pas à mettre sa notoriété au service de la cause et il organise le Concert for Bangladesh, premier concert caritatif de l'histoire, réunissant des artistes occidentaux comme Bob Dylan, Eric Clapton, Billy Preston, Leon Russell, Ringo Starr, Jim Keltner ou encore Klaus Voorman.Après Gandhi, il y a RaviOutre des albums solos et ses différentes collaborations, Ravi Shankar a signé la musique de nombreux films. En 1957, le Festival de Venise lui décerne le prix de la meilleure bande sonore pour le film The Chairy Tale. On lui doit également la bande originale du film Gandhi de Sir Richard Attenborough qui lui permet d’être nommé à la prestigieuse cérémonie des Oscars.En 1989, il monte son premier spectacle mêlant chant, danse et musique : Ghanashayam. En 1997, il sort un nouvel album baptisé Chants of India composé de chants religieux. Toujours présent sur la scène musicale même s’il n’a plus sorti d’album original depuis 1997, Ravi Shankar sait que la relève est assurée. Sa fille, Anoushka Shankar, l’accompagne régulièrement en tournée. Sa deuxième fille n’est autre que Norah Jones, la chanteuse de jazz découverte en 2002 avec l’album Come away with me. Le neveu du musicien indien le plus connu autour du monde s’est lui aussi fait une place sur la scène musicale. Ananda Shankar, décédé en 1999, proposait quant à lui un mélange de pop, d’électro et de musique indienne.Auréolé de nombreux prix dont 2 Grammy Awards, Ravi Shankar a reçu le Polar Music Price par le Roi de Suède ainsi que le Bharat Ratma de la part du Président Indien. Fondateur du Research Institute for Music and the Performing Arts, Ravi Shankar a également composé deux concertos pour sitar et orchestre joués par l’Orchestre Symphonique de Londres et le New York Philarmonic.DisparitionDepuis l'an 2000 et la disparition de Alla Rakah, son fidèle joueur de tablas - sûrement le meilleur que la Terre ait porté - Ravi Shankar s'était retiré dans sa maison californienne. En effet, sa santé déclinant, il n'apparaissait que très peu en public. Le 11 décembre 2012, il décède à l'hôpital de San Diego. Il venait de subir une opération visant à remplacer une valve cardiaque. Mais "malheureusement et malgré les efforts des chirurgiens et des médecins qui ont pris soin de lui, son corps n'a pas supporté le choc de l'opération. Nous étions à ses côtés quand il est mort" ont expliqué sa femme et sa fille dans un communiqué.Le premier ministre indien, Manmohan Singh, a quant à lui parlé d'un "trésor national et d'un ambassadeur mondial de l'héritage culturel de l'Inde" avant d'ajouter qu'une ère s'achève. "La nation se joint à moi pour rendre hommage à son génie insurpassable, à son art et à son humilité".

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1986 Genesis Compositeur -
1982 Gandhi Compositeur -
1971 Yehudi Menuhin Chemin De Lumiere Acteur joeur de sitar
1963 Godaan Compositeur -
1957 L'Arc et la Flûte Compositeur -

Stars associées