Nom de naissance Pierre Véry
Naissance
Bellon, France
Décès
Profession(s) Scénario original, Scénariste, Dialogue
Avis

Biographie

Son uvre d'écrivain baigne dans le mystère : mystère de l'enfance, de la terre charentaise, de l'appel des antipodes. Le cinéma exploitera plutôt sa veine policière, il est vrai fort riche. Sous l'Occupation, il est avec Balzac et Simenon l'un des auteurs les plus sollicités. Il convient de distinguer d'une part ses livres qui furent adaptés par des tiers, comme les Disparus de Saint-Agil (dialogues de Jacques Prévert) ou l'Assassinat du Père Noël (scénario de Charles Spaak), deux films tournés par Christian-Jaque (1938 et 1941), ou qui furent transposés par lui-même (Goupi Mains rouges, Jacques Becker, 1943 ; le Pays sans étoiles, G. Lacombe, 1946 ; les Anciens de Saint-Loup, G. Lampin, 1950 ; d'autre part, ses scénarios originaux, pour la plupart non policiers (l'Enfer des anges, Christian-Jaque, 1939 ; Un grand patron, Y. Ciampi, 1951 ; la série des Papa, maman, la bonne et moi, J.-P. Le Chanois, 1954 et 1956) et, enfin, ses adaptations propres (la plus célèbre étant une malencontreuse Chartreuse de Parme, sous la direction de Christian-Jaque en 1948). En fait, un seul grand film émerge dans sa carrière à l'écran : Goupi Mains rouges. Véry y était, il est vrai, épaulé par un grand metteur en scène. L'écrivain était conscient de ses lacunes. Avec le cinéma, il avait contracté un mariage de raison, non d'amour. Son inspiration était pourtant éminemment cinématographique. Comme l'écrit Francis Lacassin, il n'avait pas son pareil en France pour cultiver l'insolite et « la métamorphose du banal en magique ».

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2004 Les anciens de saint-loup Scénariste -
1957 Echec Au Porteur Scénariste -
1957 Sans Famille Scénariste -
1954 Papa, maman, ma femme et moi Scénariste -
1953 Le Guérisseur Scénariste -

Stars associées