Nom de naissance Márta Mészáros
Naissance (88 ans)
Kispest Hongrie
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Diplômée de l'Institut du cinéma de Moscou en 1957, elle réalise entre 1959 et 1971 quelque 25 courts métrages (documentaires, vulgarisation scientifique, films sur l'art, fiction). Dès ses premiers longs métrages, elle confirme une personnalité marquante qui retient l'attention par la chaleureuse spontanéité de son approche des êtres et par la lucidité de ses analyses psychologiques, en particulier pour ce qui est de ses personnages féminins. Un épisode tragique de sa vie elle avait six ans quand son père trouva la mort, victime des purges staliniennes, alors que sa famille vivait en exil à Moscou peut expliquer son intérêt pour les relations fille-père et le fait que la plupart de ses films sont centrés sur le thème de la recherche du père. C'est le cas dès son premier long métrage, Cati, puis dans Adoption (sur le thème de la maternité frustrée), plus encore dans Neuf Mois (la trahison de l'homme) et surtout dans Comme chez nous (les relations d'un adulte avec une fillette qui rêve de l'avoir pour père) et dans Journal intime qui évoque de manière particulièrement sincère et émouvante sa propre adolescence à l'époque du stalinisme triomphant.Parallèlement, un second thème sous-tend l'uvre : l'affirmation par la femme de son autonomie, le plus souvent par la maternité désirée et assumée, même contre la volonté du géniteur (Adoption, Neuf Mois), mais simplement aussi par le désir de mener une vie indépendante au plan professionnel et/ou sentimental (Débarras, Elles deux, En cours de route).Excellemment secondée par de remarquables chefs opérateurs (Janos Kende, Lajos Koltai) dans sa description minutieuse et vibrante de la vie quotidienne, la réalisatrice a su enraciner sa problématique personnelle dans un contexte social authentique et s'attacher à la spécificité hongroise tout en conférant à son uvre une portée universelle. Elle perd quelque peu ce qui faisait son originalité dans les deux films qu'elle a réalisés en coproduction avec la France, les Héritières et Une mère, une fille. Elle a ensuite évoqué sa biographie personnelle sur fond d'histoire hongroise dans une remarquable trilogie : Journal intime, Journal à mes amours et Journal à mon père et ma mère.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1999 Kisvilma - terre d'esperance Réalisateur -
1998 Les filles de la fortune Réalisateur -
1995 La septieme demeure Réalisateur -
1982 Journal intime Réalisateur, Scénariste -
1981 Une Mère, Une Fille Réalisateur -

Stars associées