Nom de naissance Bemberg
Genre Femme
Avis

Biographie

Née le 14 avril 1922 à Buenos Aires, Maria Luisa Bemberg est la fille d’Otto Bemberg et Sofia Bengolea, des immigrants allemands venus s’installer dans les années 20 en Argentine. Elle vit au sein d’une famille aisée, très influente, son père étant propriétaire des brasseries Quilmes ainsi que d’autres sociétés. Mais, Maria Luisa Bemberg n’ira jamais à l’école au contraire de ses frères car son père estime que les filles n’ont pas besoin de s’instruire. Très tôt, elle développe un sentiment féministe très fort dû à son manque d’éducation voulu par son père. Elle n’obtient donc aucun diplôme, se marie jeune (le 17 octobre 1945) avec Carlos Miguens et part vivre en Espagne avec son mari dont elle aura quatre enfants avant de revenir en Argentine. A l’âge de 35 ans, en 1952, elle divorce et décide qu’elle doit essayer de faire quelque chose dans son pays afin d’améliorer le sort des femmes. Elle commence par apprendre à lire et dans la foulée dévore le livre de Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe lorsqu’il est traduit en 1953.Mais c’est en 1970 qu’elle débute sa carrière de scénariste, en écrivant le scénario d’une semi-autobiographie qu’elle appelle Chronique d’une Femme qui deviendra un film révélant par là même son côté féministe. C’est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur et dont elle fera son credo tout au long de sa vie. Par la suite, elle fonde avec d’autres femmes l’Union Féministe Argentine (UFA). En 1972, Maria Luisa Bemberg filme son premier documentaire, The World of Women, qu’elle finance elle-même puis un autre, Toys en 1974. Son intérêt est particulièrement focalisé sur l’univers féminin et les difficultés des femmes dans un monde très machiste.Maria Luisa Bemberg veut avoir un contrôle total concernant la production de ses œuvres et garder une vision féminine de son travail. Aussi, pendant trois mois elle suit elle un séminaire à New York au Lee Strasberg Theater and Film, avant de retourner en Argentine et de se lancer dans la production.En 1981, à 59 ans, elle écrit et réalise son premier film Momento qu’elle finance intégralement. Puis, elle enchaîne en 1982 avec Senora de Nadie, posant un regard intimiste sur la relation entre une femme et un homme gay. Malencontreusement, au moment où son film doit sortir, l’armée argentine envahit les îles Malouines et l’impact du film est par conséquent moindre et passe en second plan.Néanmoins, Maria Luisa Bemberg continue à écrire et à produire et sort son meilleur film, Camilla, en 1984, traitant de la persécution et de l’exécution d’un prêtre par un dictateur. Elle aborde un nouveau registre et en même temps se bat contre la censure du régime dictatorial qui sévit en Argentine. Le succès est fulgurant et la réalisatrice décroche une nomination à l’Oscar du Meilleur Film Etranger. Elle enchaîne en tournant Miss Mary (1986) évoquant dans cet opus les origines du péronisme avec des acteurs de dimension internationale tels que Julie Christie. Puis en 1990, Maria Luisa Bemberg s’attaque à la réalisation de Moi, la pire de toutes, film qui relate la vie de la sœur mexicaine Juana Inés de la Cruz. Son dernier film sera Nous ne voulons pas en parler, avec en vedette Marcello Mastroianni en 1993, qui décrit les affres de la passion sur un ton empreint d’humour. Elle sera récompensée de deux prix au festival de La Havane (Meilleur Scénario et Prix spécial du jury). Maria Luisa Bemberg reçoit un certain nombre de prix en récompense de sa créativité notamment le Konex Award à 3 reprises en 1984, 1991 et 2001. Elle est également membre du jury dans plusieurs festivals comme celui de Berlin en 1994 et de Venise en 1990. Elle fonde, en 1994, l’Association argentine des metteurs en scène de cinéma. A la fin de sa vie, Maria Luisa Bemberg travaille sur l’écriture d’un nouveau script intitulé El Impostor qui sera finalement réalisé par Alejandro Maci en 1997. Elle meurt d’un cancer le 7 mai 1995 dans sa ville natale à l’âge de 73 ans. Elle était résolument une femme moderne très en avance sur son temps.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1993 De eso no se habla Réalisateur -
1990 Moi, La Pire De Toutes Réalisateur -
1986 Miss Mary Réalisateur -
1984 Camila Réalisateur -

Stars associées