Nom de naissance Marcel Pagnol
Naissance
Aubagne
Décès
Genre Homme
Profession(s) Scénario original, Scénariste, Dialogue
Avis

Biographie

Fils d'un instituteur, Joseph Pagnol, et d'une couturière, Augustine Pauline Henriette Lansot, Marcel Pagnol, né le 28 février 1895 à Aubagne dans la région provençale, est l'aîné de ses frères et sœur. Cette même année, Les Frères Lumière inventent le cinématographe, une chance pour l’écrivain qui deviendra plus tard cinéaste.Marcel Pagnol passe une grande partie de son enfance un peu partout dans les environs de Marseille, au gré des affectations de son père. Une enfance heureuse entourée de cette belle campagne provençale, méridionale et méditerranéenne qui l'a profondément marqué et dont il gardera des souvenirs impérissables.À la fin du primaire, Marcel Pagnol obtient une bourse et rejoint en 1905 le lycée Thiers de Marseille comme demi-pensionnaire. C'est là qu'il se met à produire des poèmes qui seront publiés dès 1910 dans la revue Massilia. Parmi ses camarades de lycée, il se lie avec un certain Albert Cohen qui sera lui aussi écrivain et romancier. Au début de l'été 1910, sa mère, avec qui il entretenait une relation fusionnelle, meurt des suites de problèmes pulmonaires.À 18 ans, il passe et obtient son baccalauréat de philosophie avec mention assez bien et entame des études de Lettres à l'Université d'Aix-en-Provence. Quatre ans plus tard, en 1914, il crée avec quelques amis la revue littéraire Fortunio qui s'intitulera plus tard Les Cahiers du Sud.La Première Guerre mondiale éclate. Marcel Pagnol est mobilisé à Nice, puis réformé quelques mois plus tard. En 1916, il se marie, obtient sa licence d'Anglais et est nommé, d'abord, répétiteur d'Anglais puis professeur adjoint pendant deux ans à Marseille. Il met ensuite le cap sur Paris pour enseigner au lycée Condorcet jusqu'en 1927, date à laquelle il décide de quitter l'enseignement pour se consacrer à la littérature. Le jeune écrivain a l'occasion de rencontrer, à Paris, Paul Nivoix, rédacteur à Comoedia, quotidien traitant des Arts et des Lettres, qui l'introduit dans le milieu littéraire de la capitale. Ils collaborent ensemble et composent un vaudeville Tonton, puis une comédie satirique Les Marchands de Gloire. Fort de cette expérience, Marcel Pagnol compose par la suite, seul, deux comédies satiriques : Jazz et Topaze. Cette dernière pièce connaît un grand succès et sera transposée en 1936 à l'écran. Résidant maintenant à Paris, sa Provence natale lui manque. Il la fait revivre à travers une série de comédies: Marius en 1929, Fanny en 1931 et César en 1946. Cette trilogie marseillaise sera adaptée au cinéma par le réalisateur Alexander Korda pour Marius en 1931, et Marc Allégret pour Fanny en 1932. Des films à succès, qui feront l’objet, des décennies plus tard, de remakes en France et à l'étranger. En 1932, Marcel Pagnol fonde à Marseille sa propre société de production et ses studios, et tourne lui-même ses films. Sa première réalisation, Jofroi, élu Meilleur film Etranger par le New York Film Critics Circle en 1939, inaugure toute une série d'autres films. Il recevra d’ailleurs ce prix pour de nombreuses autres réalisations comme Regainen 1937 et La Femme du boulanger en 1938. Dans ses films, de nombreux interprètes talentueux se sont relayés tels que Raimu, Fernandel, Louis Jouvet et bien d’autres.En 1937, il crée la revue Les Cahiers du Film ainsi que sa propre maison d'édition. La Seconde Guerre mondiale éclate, ce qui le contraint à arrêter ses tournages. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, il divorce d'avec sa première femme Simone Collin. Il a 51 ans quand, en 1946, il décroche une place à l'Académie Française. Jusqu'à sa mort, il occupera le fauteuil 25 de cette prestigieuse institution. En 1955, il préside la 8ème édition du Festival du Film de Cannes avant de mettre un terme à sa carrière de dramaturge, comme il l'avait déjà fait pour sa carrière de cinéaste. A partir de 1957, Pagnol se consacre à l'écriture. Il dépeint essentiellement sa Provence natale, son entourage familial et scolaire. Ce sont ses souvenirs d'enfance qui occupent l'espace de ses romans autobiographiques : La Gloire de mon Père et Le Château de ma mère en 1957, et Le Temps des secrets en 1959. Le Temps des amours reste inachevé et sera publié à titre posthume en 1977.Dramaturge, cinéaste et écrivain passionné, Marcel Pagnol est tout simplement un poète. Il a su, à force de lyrisme et d'émotion, donner à des personnages ordinaires une grandeur qui les rend vivants, attachants et à la fois pathétiques. Marcel Pagnol est l'un des rares auteurs à avoir connu la fortune, le succès, les honneurs et la gloire sans interruption. Le tout couronné par son élection à l'Académie Française, qui est une consécration suprême dans les milieux littéraires et culturels.Il décède le 18 avril 1974, à 79 ans, à Paris. Il est inhumé à Marseille, au cimetière de la Treille près de sa mère et non loin du caveau familial.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le Gendre De Monsieur Poirier Réalisateur -
2015 Carnaval Scénariste -
1954 Lettres De Mon Moulin Réalisateur -
1952 Manon des sources Réalisateur, Scénariste -
1951 Topaze Réalisateur, Scénariste -

Stars associées