Nom de naissance Lucien Coëdel
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Lucien Coëdel est un acteur français, né le 30 août 1899 dans le vingtième arrondissement de Paris. Il grandit dans une famille modeste, c'est pourquoi il est amené à gagner sa vie dès son plus jeune âge. Lucien Coëdel commence par travailler dans une usine, avant de trouver un emploi chez un courtier en assurances. Il finit tout de même par se tourner vers le théâtre, suivant des cours d’art dramatique sous la houlette de Ferdinand Ledoux.Dans les années trente, et après s’être produit sur les planches, Lucien Coëdel fait ses premiers pas au cinéma. Arrivé tardivement sur le grand écran, il met un certain temps avant d’occuper le devant de la scène. Il doit d’abord se contenter de faire de la figuration, prenant le plus souvent part à des films ayant des marins comme personnages principaux. En 1936, il apparaît dans Nitchevo de Jacques de Baroncelli, aux côtés d’Harry Baur, Marcelle Chantal et George Rigaud. Deux années plus tard, il prend du galon et devient maître d'équipage dans le film Mollenard deRobert Siodmak. Il y retrouve Harry Baur et donne la réplique à Albert Préjean,Gabrielle Dorziat et Maurice Baquet. En 1939, il évolue devant la caméra de Jean Grémillon, qui lui confie le rôle d’un matelot dans Remorques, film écrit par Jacques Prévert et réunissant Jean Gabin,Madeleine Renaudet Michèle Morgan.Dans le même temps, on le voit dans divers autres longs-métrages, notamment sous les traits d’un portier (La Loi du Nord de Jacques Feyder) et d’un mécanicien (Courrier d’Asie d’Oscar Paul Gilbert).Au début des années quarante, sous l’Occupation, Lucien Coëdel enchaîne les tournages, toujours en tant que figurant ou, au mieux, dans des rôles de second plan. On le retrouve dans le premier film hexagonal réalisé en France occupée, L'Assassinat du Père Noël, que produit la société allemande Continental-Films en 1941. Sous la direction de Christian-Jaque, il y accompagne à nouveau Harry Baur, son ancien professeur Ferdinand Ledoux et Robert Le Vigan. Dans Les Inconnus dans la maison, signé Henri Decoin, il campe Jo, le patron du Boxing bar. Ce drame met en scène Raimu, en avocat alcoolique, Juliette Faber et Marcel Mouloudji. Sept ans après Nitchevo, Lucien Coëdel travaille à nouveau pour Jacques de Baroncelli, qui le dirige cette fois-ci dans Les Mystères de Paris, avec Marcel Herrand, Yolande Laffon et Jean Carmet. L’acteur quadragénaire y incarne un dangereux criminel, le Chourineur.L'après-guerre est une période décisive dans la carrière de Lucien Coëdel. Ce dernier obtient en effet son premier grand rôle, celui de l’agent double Hans dans Peloton d'exécution en 1945. Ce film d'André Berthomieu est basé sur le roman de Pierre Nord, qui s'occupe d'ailleurs de l'écriture du scénario. L'acteur poursuit sur sa lancée et tient la vedette dans deux films d'André Cayatte, Roger la Honte et La revanche de Roger la Honte, tirés de l’œuvre de Jules Mary, avec pour thème récurrent l'erreur judiciaire. Il succède ainsi à Gabriel Signoret et Constant Rémy, qui ont respectivement joué le rôle de Roger Laroque en 1922 et 1933.En 1946, Lucien Coëdel garde sa place en tête d'affiche, mais il change de registre. Il devient Monsieur Charles, le policier dans Contre-enquête de Jean Faurez, en compagnie de Jany Holtet Louis Salou. L'année suivante, il multiplie les rôles en uniforme, interprétant un inspecteur dans Un Flic de Maurice de Canonge et le chef de la police dans La Chartreuse de Parme de Christian-Jacque, avec Gérard Philipeet Renée Faure. À la demande de Jacques Daroy, il est par la suite un dompteur de cirque amoureux de Ginette Leclerc dans Une belle garce en 1947.Malheureusement, la carrière de Lucien Coëdel prend brutalement fin, alors qu’il jouit enfin d’une grande popularité. Le 28 septembre 1947, après le tournage de La Carcasse et le tord-cou, il rentre de nuit en train accompagné de son épouse, l’actriceLolita de Silva, et de Michel Simon, avec lesquels il partage l’affiche de cette comédie dramatique. S’étant mystérieusement volatilisé du train, on retrouvera son corps inanimé sur les rails à Blaisy-Haut, à quelques dizaines de kilomètres de Dijon. À ce jour, les circonstances exactes de sa disparition restent toujours floues.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Une belle garce Acteur René
2015 La carcasse et le tord-cou Acteur la Carcasse
2015 Roger la honte Acteur Roger Laroque
2015 Peloton d'execution Acteur DALBRET
2015 Courrier d'asie Acteur le mécano

Stars associées