Nom de naissance Kiyoshi Kurosawa
Naissance (64 ans)
Kobe, Japon
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Cinéaste japonais, Kiyoshi Kurosawa est né le 19 juillet 1955 à Kobe, au Japon. Il étudie la sociologie et le cinéma à l’université de Rikkyo. Ses goûts le portent vers les films de Don Siegel, Sam Peckinpah, Richard Fleischer, Robert Aldrich dans un premier temps, puis vers ceux de Frederico Fellini et Jean-Luc Godard par la suite.Cinéaste appartenant à une nouvelle génération succédant à "la nouvelle vague japonaise", Kurosawa réalise une dizaine de petits films en 8mm de 1974 à 1983. Il y explore les conflits professeurs-élèves ou encore parodie les films de gangsters. En 1980, son moyen métrage Shigarami (récompensé au PIA Film Festival) lui confère une très bonne réputation dans le milieu du cinéma : durant trois ans, il assiste les réalisateurs Shinji Somai et Kazuhiko Hasegawa et se forme à leurs côtés.En 1983, après avoir écrit quelques romans pornographiques, Kurosawa est engagé par la major japonaise Nikkatsu et réalise Kandagawa Wars, mais le film est un échec commercial. Suite au refus de la major de produire son film suivant, Joshi Dasei : Hazukashii seminar, jugé peu orthodoxe en raison de son caractère érotique, le réalisateur se tourne vers une société indépendante qui distribue le film en 1985 sous le titre The Excitement of the Do-Re-Mi-Fa-Girl. Le cinéaste commet aussi quelques films de yakusa.Des débuts noirsKurosawa est désormais sur la liste noire des producteurs et sa carrière connaît un arrêt brutal. A trente ans, le cinéaste se tourne vers l'université pour enseigner et forme, entre autres, Takashi Shimizu, le futur réalisateur de The Grudge.En 1989, il se lance dans la réalisation d'un thriller fantastique avec Sweet Home, qui inaugure un univers et un style bien particulier. Kurosawa connaît un sérieux passage à vide les années suivantes. Il réalise, notamment, des téléfilms d'horreur ou de fantômes pour la Kansai TV. En 1992, il réalise le huis-clos sanglant The Guard from the underground. La même année, il part parfaire sa formation aux États-Unis dans le cadre de la bourse du Sundance Institute, dont il a bénéficié en récompense de l’originalité de l’écriture de son scénario Charisma. Le script dresse le portrait d’un policier déchu attiré par un arbre doté de pouvoirs surnaturels.En 1996, il connaît le succès avec des productions pour la télévision et notamment six épisodes de la série Suit yourself of shoot yourself (dont le dernier volet serait un avatar pornographique du film Les Proies de Don Siegel). Il réalise toujours des thrillers horrifiques avec plus ou moins de bonheur.La reconnaissanceUne année plus tard, en 1997, le metteur en scène japonais signe le thriller Cure, dont le succès retentissant va le révéler au public international. Il enchaîne en 1998 avec License To Live, sélectionné au Festival international du film de Berlin. Suivront Charisma en 1999 (farce philosophique et absurde), sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes ; Vaines illusions la même année, présenté au Festival du Film de Venise ; puis Kaïro en 2001, qui remporte aussi un triomphe planétaire. Ces trois derniers longs-métrages lui confèrent une renommée certaine dans le cinéma d'horreur.En 2002, Kiyoshi Kurosawa réalise Akarui Mirai, puis revient en 2003 à la croisette grâce à Jellyfish, dans lequel joue Joe Odagiri, qu’il dirigera de nouveau dans Rétribution en 2007. Il tourne Séance en 2004 et Loft en 2006. Cette même année, il voit un cinéaste américain, Jim Sonzero, réaliser un remake de Kaïro intitulé Pulse (le film est produit par Wes Craven).Kiyoshi Kurosawa foule une fois de plus le tapis rouge du palais du Festival de Cannes en 2008 pour son drame Tokyo Sonata qui, présenté en sélection officielle dans la section Un Certain Regard, remporte le Prix du Jury. Le film dépeint le quotidien d’une famille japonaise ordinaire qui se désagrège au fil du temps en raison des cachoteries des membres qui la composent. Il retourne à Cannes pour présenter Vers l'autre rive qui remporte le Prix de la mise en scène dans la catégorie Un certain Regard en 2015.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2019 Au bout du monde Réalisateur, Scénariste -
2018 Invasion Réalisateur, Scénariste -
2017 Avant que nous disparaissions Réalisateur, Scénariste -
2016 Creepy Réalisateur, Scénariste -
2015 Seventh code Réalisateur, Scénariste -

Stars associées