Nom de naissance Karim Dridi
Naissance (58 ans)
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste, Image
Avis

Biographie

Karim Dridi est un réalisateur, scénariste et producteur français. Il est né le 9 janvier 1961 à Tunis, en Tunisie. Karim Dridi débute dans le cinéma vers la fin des années quatre-vingt. Ses premières réalisations sont deux courts-métrages : Dans le sac (1987), dans lequel il dirige Henri Poirier et Abigael Maryan, puis Zoé la boxeuse (1992), avec Ursula Deuker dans le rôle-titre. Deux années plus tard, Karim Dridi sort son premier long-métrage, un film qu’il intitule Pigalle. Avec ce drame, il dépeint la vie nocturne dans le célèbre quartier parisien en suivant une stripteaseuse (Véra Briole), un pickpocket (Francis Renaud), un dealer (Patrick Chauvel) et un travesti (Blanca Li). Pigalle, qu’il signe à la fois en tant que metteur en scène et scénariste, permet au cinéaste de remporter sa première récompense, le Prix Spécial du Jury au Festival International de Sochi (1995), en plus d’une nomination pour le César de la Meilleure Première Œuvre l’année suivante.En 1995, Karim Dridi aborde les thèmes du racisme, de la double culture (ici, franco-maghrébine) et de la famille dans un autre drame, Bye-Bye, qui réunit Sami Bouajila et Nozha Khouadra. Présenté à Cannes, ce film lui vaut de recevoir le Prix de la Jeunesse.En 1997, il se tourne vers la télévision et réalise un épisode sur Ken Loach dans la série documentaire Cinéma, de notre temps. Il reprend ensuite son activité cinématographique avec Hors jeu (1998), une comédie dramatique au casting prestigieux : Philippe Ambrosini (qui a joué dans Bye-Bye), Patrick Bruel, Arielle Dombasle, Miou-Miou ou encore Clotilde Courau. Là encore, les distinctions sont au rendez-vous, notamment lors du Festival de Locarno où Rossy de Palma est auréolée du Prix Spécial, alors que Karim Dridi est nommé pour un Léopard d’Or.Après Cuba Feliz (2000), un documentaire consacré à Cuba et à ses musiciens (dont Miguel Del Morales), Karim Dridi écrit et réalise Fureur (2003) ; un film à travers lequel il s’intéresse à la boxe (sa passion) et au métissage culturel, et dans lequel se rencontrent Samuel Le Bihan et Nan Yu. Ce drame sentimental est primé au Festival de Vérone (Prix de la Critique et nomination pour le prix du Meilleur Film) et cité au Festival International de Bangkok.Karim Dridi renoue par la suite avec le petit écran en tournant le téléfilm Gris blanc (comédie dramatique avec Clovis Cornillac, Simon Abkarian et Serge Riaboukine) en 2005, avant de revenir au cinéma pour diriger Marc Cortes, Raymond Adam et Tony Fourmann dans Khamsa (2008). Cette dernière œuvre narre l’histoire d’un petit garçon (Marc Cortes) ayant fui sa famille d’accueil pour rejoindre le camp gitan où il a vu le jour.En 2009, Marion Cotillard et Guillaume Canet se donnent la réplique face à sa caméra dans son film d’aventures Le Dernier vol.Outre ses travaux en tant que réalisateur et scénariste, Karim Dridi a également officié comme producteur (Khamsa), chef opérateur (Cuba Feliz) et photographe de plateau (Adrénaline en 1990, et le court-métrage Tout le monde est parfait de Jean-Jacques Jauffret en 1994).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2016 Chouf Réalisateur, Scénariste -
2015 Les Trois Vies De Julia Réalisateur -
2015 Chair Pickpocket Réalisateur -
2015 Combat De Negres Et De Chiens Réalisateur -
2009 Le Dernier Vol Réalisateur, Scénariste -

Stars associées