Nom de naissance Osborne
Nationalité Britannique
Genre Homme
Avis

Biographie

Issu d’un milieu très modeste et fils de Thomas Godfrey Osborne et de Nellie Beatrice, John Osborne voit le jour le 12 décembre 1929 à Londres.Son père décède en 1941, lui laissant à peine de quoi financer et intégrer, dès 1943, des études privées dans le Belmont College, une école mineure du Devon. Il en sera prématurément renvoyé, deux années plus tard, pour avoir frappé le directeur de l’école.Il retourne alors habiter, à Londres, avec sa mère à laquelle il voue une haine viscérale. Dès lors, il enchaîne les petits emplois en tous genres et se retrouve, au hasard de l’un d’entre eux, immergé dans l’univers du théâtre. Il intègre donc la troupe d’Anthony Creighton et y travaille comme directeur de scène avant de s’essayer, dès 1950, à la dramaturgie.Cette année-là, il écrit sa première pièce The Devil Inside Him, en collaboration avec son mentor Stella Linden qui mettra en scène le texte au Theatre Royal à Huddersfield.Cette décennie sera aussi celle de ses débuts en tant qu'acteur, en jouant dans la série télévisée Billy Bunter of Greyfriars School (en 1953). Bien qu’il enchaîne, trois années plus tard, avec un autre rôle dans une série (The Makepeace Story, en 1956), l’artiste mettra entre parenthèses, durant les 14 années qui suivent, son parcours dans la comédie pour se consacrer à la dramaturgie et à la scénarisation.Osborne révolutionnera le théâtre anglais avec des œuvres majeures telles que La Paix du dimanche (en 1956) et Epitaph for George Dillon (en 1958), marquant une rupture claire et assumée avec la dramaturgie bourgeoise traditionnelle. Sa critique sans concession de la société britannique et de ses valeurs contemporaines dissolues fait de lui le précurseur du mouvement des Jeunes Gens en Colère.C’est durant les années 60 qu’il fait ses débuts de scénariste pour le septième art avec des participations à des films tels que Tom Jones: de l'alcôve à la potence (en 1963) ou encore La Charge de la brigade légère (en 1968).Parallèlement, il continue à apporter sa contribution écrite très active au théâtre avec des pièces telles que Luther (en 1961), Un jeune homme en colère (en 1962), Témoignage irrecevable (en 1963), Un bon patriote (en 1965) ou encore Time Present ; The Hotel in Amsterdam (en 1968).À partir des années 70, Osborne mène de front une triple activité assez prolifique ; dramaturgie (A Sense of Detachment ; A Place Calling Itself Rome en 1973, Watch It Come Down en 1976, The Father en 1989, Déjà Vu en 1992, etc.), scénarisation, essentiellement télévisée (The Gift of Friendship en 1974, You're Not Watching Me, Mummy en 1980, A Better Class of Person en 1985, etc.) et comédie (La loi du milieu en 1971, Demain, La Fin en 1978, Flash Gordon en 1980, etc.).John Osborne s’est éteint le 24 décembre 1994 dans le Shropshire (Royaume-Uni), laissant, pour dernière œuvre imprégnée de son style, le scénario du film England, My England, sorti en 1995.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1971 La Loi Du Milieu Acteur Cyril Kinnear
1963 Tom Jones, Entre L'Alcove Et La Potence Scénariste -

Stars associées