Nom de naissance CROMWELL
Avis

Biographie

John Cromwell fait ses débuts d'acteur de théâtre en 1906 ; après quelques années, tout en continuant fréquemment à jouer, il devient aussi régisseur, puis metteur en scène et producteur. Curieux de nouveauté, il se rend à Hollywood lors de la naissance du parlant, y joue quelques rôles, dirige (avec Edward Sutherland) son premier film, Close Harmony, en 1929, et atteint rapidement à la notoriété avec Street of Chance (1930 avec William Powell et Kay Francis), puis les Aventures de Tom Sawyer (Tom Sawyer, id., avec Jackie Coogan). Il acquiert une réputation justifiée de grand directeur d'actrices : citons les interprétations de Katharine Hepburn dans Mademoiselle Hicks (Spitfire, 1934), Anne Harding dans Fontaine (The Fountain, id.), Bette Davis dans l'Emprise (Of Human Bondage, id.), Hedy Lamarr dans son premier film américain Casbah (Algiers, 1938, remake de Pépé le Moko de Duvivier), Carole Lombard dans le Lien sacré (Made for Each Other, 1939), Carole Lombard et Kay Francis dans l'Autre (In Name Only, id.). Metteur en scène discret et scrupuleux, et fin lettré, mais très attentif aux valeurs visuelles du cinéma, Cromwell se fait une sorte de spécialité de l'adaptation littéraire de qualité : d'après Mark Twain (Tom Sawyer), Dickens (Rich Man's Folly, 1931, d'après Dombey and Son) et Somerset Maugham (l'Emprise), il porte à l'écran Jalna d'après Mazo de La Roche (1935), le Petit Lord Fauntleroy (Little Lord Fauntleroy, 1936), d'après Frances Hodgson Burnett, et le Prisonnier de Zenda (The Prisoner of Zenda, 1937), d'après Anthony Hope (il donne ainsi deux très beaux exemples du genre impérial britannique dans lequel excella Hollywood). Puis viennent Abe Lincoln in Illinois (1940), d'après Robert E. Sherwood, ou Victory (id.), d'après Conrad.Jouissant depuis longtemps de la confiance de Selznick, il est chargé pendant la guerre de diriger Depuis ton départ (Since You Went Away, 1944), hymne ambitieux et éloquent à la gloire de l'Amérique familiale, chrétienne et patriotique, avec Claudette Colbert et Jennifer Jones. Il revient à l'adaptation soignée : le Cottage enchanté (The Enchanted Cottage), féerie de 1945 ; Anna et le roi de Siam (Anna and the King of Siam, 1946). Il dirige Bogart dans le policier En marge de l'enquête (Dead Reckoning, 1947) et réalise à la Warner une uvre forte sur un aspect peu abordé de la vie carcérale, Femmes en cage (Caged, 1950). Lors de la chasse aux sorcières, ses sympathies démocrates et son passé syndical déplaisent à Howard Hughes, qui le force à quitter Hollywood et à retourner au théâtre, à New York puis à Minneapolis (avec Tyrone Guthrie), où il joue notamment Shakespeare. Il signe encore la Déesse (The Goddess, 1958) sur un script de Chayefsky, The Scavengers aux Philippines (1959) et, en Suède, A Matter of Morals (1960). Nonagénaire, il apparaît pour la dernière fois à l'écran dans deux films d'Altman : en compagnie de sa quatrième épouse, l'actrice Ruth Nelson, dans Trois Femmes (1977), et seul dans Un mariage (1978), où il interprète l'évêque Martin.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Griseries Réalisateur -
2015 Le cottage enchante Réalisateur -
2015 Femmes En Cage Réalisateur -
2015 Le Prisonnier De Zenda Réalisateur -
2015 En Marge De L'Enquête Réalisateur -

Stars associées