Nom de naissance Jean Dréville
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Le dessin publicitaire et la photographie l'amènent peu à peu au cinéma. À la fin des années 20, alors qu'il dirige la revue Cinégraphie, il se fait la main en réalisant des courts métrages de bonne qualité, dont l'un plein d'intérêt sur le tournage de l'Argent de Marcel L'Herbier (Autour de « l'Argent », 1928). Il aborde le long métrage avec des comédies dues souvent à la plume de Roger Ferdinand (Trois pour cent, 1933 ; Un homme en or, 1934 ; Touche-à-tout, 1935 ; et, plus tard, le Président Haudecur, 1940). Excellent technicien, il sacrifie à la mode avec des films comme Troïka sur la piste blanche (1937) ou les Nuits blanches de Saint-Pétersbourg (1938) et réussit pleinement le remake du Joueur d'échecs (id.), tourné au temps du muet par Raymond Bernard. En 1944, il rencontre l'acteur et chansonnier Noël-Noël et signe, avec la Cage aux rossignols (1945), un de ses meilleurs films : l'émotion s'y résout en sourires. Il retrouvera Noël-Noël dans un sketch de Retour à la vie (1949), un sketch des Sept Péchés capitaux (1952), À pied, à cheval et en spoutnik (1958), la Sentinelle endormie (1966) mais surtout dans un grand succès, les Casse-Pieds (1948), qui valut à l'auteur le prix Louis-Delluc et le Grand Prix du cinéma français. Spécialiste du film d'aviation (Escale à Orly, 1953 ; Horizons sans fin, 1955 ; Normandie-Niemen, 1960), il a su se montrer vigoureusement réaliste dans Les affaires sont les affaires (1942) et dans la Ferme du pendu (1945) ; il a joué la carte du film de guerre avec l'épopée de la Bataille de l'eau lourde (1948) et la relation du débarquement américain en Afrique du Nord (le Grand Rendez-Vous, 1950).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 A La Varenne Réalisateur -
2015 Le President Haudecoeur Réalisateur -
2015 Coup de vent Réalisateur -
2015 Pomme d'amour Réalisateur -
2015 Trois pour cent Réalisateur -

Stars associées