Nom de naissance Cale
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Compositeur, Chanteur, Musicien
Avis

Biographie

Né John Walden Cale le 5 décembre 1938 à Tulsa dans l'Oklahoma, J.J. Cale est un auteur, compositeur, interprète et guitariste américain célèbre aussi bien pour sa carrière solo que pour ses collaborations avec d'autres monuments du rock. Il meurt le 26 juillet 2013 à l'âge de 74 ans.Surnommé JJ par un patron de bar californien  qui ne voulait pas qu'on le confonde avec le violoniste du Velvet Underground, le Gallois John Cale, il faudra attendre 2006 pour que le guitariste de l'Oklahoma joue enfin avec celui qui l'a rendu riche en reprenant After Midnight et Cocaïne, Eric Clapton sur The Road To Escondido. Mais il y a un avant, et quel avant !Pendant que le Band, après des années d'électricité rock définissait un nouveau canon pour la country avec Music from Big Pink (leur maison à Woodstock), que les Byrds de Roger McGuinn et Gram Parsons composaient Sweetheart of the Rodeo, un guitariste de Tulsa dans l'Oklahoma lâchait lui aussi l'électricité incendiaire pour retrouver le son du bois à peine électrifié et enregistrer à l'ancienne une musique faussement simple, jouée et produite avec et pour les amis. Le compositeur qui groovait laid-back était J.J. Cale. Et, sur la route depuis 1958, Johnny Cale, ou le Johnny Cale quintet et même les Leathercoated Minds pour tenter l'aventure psyché sur le Sunset Strip de Los Angeles, avait déjà beaucoup donné dans le furieux.After MidnightAuteur-compositeur, chanteur et guitariste au style unique, il végétait depuis des années quand son ami Ashworth lui apprit que Clapton avait enregistré une version à succès d'After Midnight qui passait sans cesse à la radio durant l'été 1970, et lui enjoignit d'enregistrer un album pour capitaliser sur ce succès et faire en sorte de se faire reconnaître aussi comme interprète. Le contrat signé avec Shelter, label de Leon Redbone à Nashville, Cale sort en 1971 Naturally, l'album avec un dessin de ragondin à chapeau sur la pochette qui contient Call me The Breeze repris par Lynyrd Skynyrd, ainsi que ses hits Crazy Mama et After Midnight, I make Rock'n'roll Records and I sell them for a Dime. Le style Cale est là et il ne bougera plus : des paroles narquoises à tiroirs chantées d'une voix tranquille sur des titres, généralement enregistrés court et où il joue de tous les instruments guitare, basse, claviers avec une préférence pour les drums machines. On y entend un jeu de guitare qui connaît le rockabilly, le blues, la country et le jazz avec un son sudiste (cajun ou néo-orléanais du bayou) immédiatement reconnaissable, autant que son jeu de guitare fluide en accords simples et en picking.Des gens aussi divers que Mark Knopfler ou Bryan Ferry se sont inspirés de lui, et plus d'une cinquantaine d'artistes ont fait des tubes avec ses titres. Il aurait pu avoir la gloire, mais 15 ans introductifs de galère l'ont dégoûté des tournées. Le voir en live est un bonheur, car là le métier parle et le groupe s'offre souvent des versions à rallonge des tubes qui en sortent transformés et plein d'improvisations, la compo au petit poil de départ aidant ! Enregistrer continuellement ne lui laisse pas assez de temps pour vivre.CollaborationsIl a remporté dernièrement un Lifetime Achievement Award pour sa carrière et reste dans un subtil clair-obcur avec la célébrité. Son album avec Clapton (une demande récurrente du Slowhand depuis 25 ans) enregistré en 2006, on entend enfin les deux compères dans une parfaite complémentarité de voix et de jeu et on se demande ce qu'aurait donné un groupe avec ces deux-là !Malheureusement, celui qui, outre Clapton, a collaboré avec des monuments comme Neil Young (sur l'album Comes a time du Loner), Art Garfunkel, Leon Russell, Paul Simon mais aussi un certain Eddy Mitchell, décède à 74 ans le 26 juillet 2013 des suites d'une attaque cardiaque.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1983 La Femme De Mon Pote Compositeur -