Nom de naissance Gunnar Björnstrand
Naissance
Stockholm (Suède)
Décès
Nationalité Suédois
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Né le 13 novembre 1909, l'acteur suédois Gunnar Björnstrand est considéré comme l'un des plus importants de sa génération. Sa fructueuse collaboration avec le réalisateur Ingmar Bergman le fait connaître en dehors de ses frontières.Fils de l'acteur Oscar Johanson, Gunnar Johanson décide très tôt de suivre les pas de son père. Il exerce néanmoins des petits métiers avant de prendre des cours d'art dramatique. Parallèlement, à la fin des années 20, il décroche un premier contrat en province, à l'Hippoteatern de Malmö, où il prend le nom de scène de Gunnar Björnstrand. Il travaille ensuite au Lila Teatern de Stockholm.En 1933, il étudie au célèbre Théâtre Royal de Stockholm, où il rencontre Ingrid Bergman et Lillie Bjornstrand, qu'il épouse. Après avoir obtenu leur diplôme, le couple part travailler au Théâtre Suédois à Vasa (Finlande), où ils restent deux ans. Ils reviennent ensuite dans leur patrie, mais ne se voient offrir que quelques rôles mineurs. Leur situation financière est alors très précaire.Gunnar Björnstrand commence à véritablement percer au cinéma en 1943 grâce au film Night in the Harbor. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il monte également sur les planches avec Ingrid Bergman pour Spöksonaten.En 1946, il tourne pour la première fois sous la direction d'Ingmar Bergman, dans Il pleut sur notre amour. Les deux hommes travailleront ensemble sur 23 longs-métrages. Le réalisateur suédois saura à merveille exploiter le talent de son acteur fétiche, l'employant dans des rôles variés et exigeants. Gunnar Björnstrand interprète des personnages autoritaires, voir sadiques, dans de nombreuses comédies légères jusqu'en 1953, lorsque La nuit des forains d'Ingmar Bergman lui apporte une renommée internationale.Suivront du même réalisateur, Une leçon d'amour (1954) et Sourires d'une nuit d'été (1955), pour lequel il est nommé aux BAFTA dans la catégorie Meilleur Acteur étranger. En 1957, Bergman emploie à nouveau Gunnar Björnstrand dans le rôle à contre-emploi d'un écuyer dans le film Le septième sceau, aux côtés de Max von Sydow. En 1958, il retrouve ce même partenaire dans Le visage. En 1962, son interprétation remarquable d'un prêtre sur le point de perdre la foi dans Les communiants d'Ingmar Bergman marque les esprits. Il apparaît ensuite dans les derniers films du réalisateur: La honte (1968) et Face to Face (1976), tous deux avec Liv Ullmann, Sonate d'automne (1978) avec Ingrid Bergman, et Fanny et Alexandre (1982)Dans les années 60, sa carrière au cinéma s'essouffle lorsque la Svensk Filmindustri ne renouvelle pas son contrat. Il travaille par la suite essentiellement à la télévision et au théâtre.La filmographie de Gunnar Björnstrand compte presque 180 longs-métrages. Si Ingmar Bergman est sans conteste le réalisateur le plus célèbre avec lequel il a travaillé, il a néanmoins tourné dans de nombreux films suédois de qualité : les comédies Kristin Commands (1946) et Soldat Boum (1948), L'attente des femmes (1952), The Pleasure Garden (1961) d'après le scénario d'Ingmar Bergman, Loving Couples (1964), Les feux de la vie (1966) ou Taboo (1977). Egalement proche du réalisateur Hasse Ekman, ils collaborent ensemble sur treize films.Affaibli par la maladie, Gunnar Björnstrand apparaît pour la dernière fois à la télévision, en 1985, dans un documentaire sur Ingmar Bergman. Il décède le 26 mai 1986 à Stockholm à l’âge de 77 ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Soldat boum Acteur BERGLUND
1978 Sonate d'automne Acteur Paul
1975 Face A Face Acteur grand-père
1968 Le Rite Acteur Hans
1966 Persona Acteur Vogler

Stars associées