Nom de naissance George Sherman
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

D'abord assistant au début des années 30, il travaille exclusivement pour la Republic de 1937 à 1944, tournant près de dix films par an, la plupart du temps des westerns modestes joués par Gene Autry, John Wayne ou Don Barry. On lui doit ainsi Overland Stage Raiders (1938), qui marque la dernière apparition à l'écran de Louise Brooks. En 1944, le succès de The Lady and the Monster, thriller auquel Eric von Stroheim ajoutait sa présence inquiétante, lui permet d'accéder à des productions plus élevées. De la Columbia à l'Universal, de la 20th Century Fox aux Artistes associés, George Sherman assure par la suite la réalisation d'une multitude de produits de série B, avec toujours une nette prédilection pour le western, plus particulièrement les sujets relatant la biographie de héros historiques : Jim Bridger (Tomahawk id., 1951), Crazy Horse (le Grand Chef Chief Crazy Horse, 1955), Murieta (Murieta Murieta / Joaquin Murrieta, ESP, 1965). Sur la piste des Comanches (Comanche Territory, 1950), Au mépris des lois (The Battle at Apache Pass, 1952) et la Vengeance de l'Indien (Reprisal !, 1956) lui permettront, au passage, de dénoncer le racisme à l'égard des Indiens, la pratique du lynchage et les exactions commises par l'armée. Parmi ses autres réussites, on peut citer : la Bataille des sables (Sword in the Desert, 1949) premier film réalisé sur la naissance de l'État d'Israël, À l'abordage (Against All Flags, 1952) avec Errol Flynn, Duel dans la Sierra (The Last of the Fast Guns, 1958), qui opposait Jock Mahoney à Gilbert Roland, et Big Jake (id., 1971) avec John Wayne. Réalisateur très prolifique, il a aussi dirigé plus de 250 épisodes pour des séries télévisées.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 The Night Riders Réalisateur -
2015 Pals Of The Saddle Réalisateur -
2015 Larceny Réalisateur -
2015 Chasse aux espions Réalisateur -
2015 A L'Abordage Réalisateur -

Stars associées