Nom de naissance Fred Niblo
Naissance
York, Nebraska États-Unis
Décès
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Venu de la troupe de George M. Cohan, il travaille auprès d'Ince dès 1917, réalisant notamment Dangerous Hours (1918), rude mise en garde contre le despotisme, tsariste ou bolchevik, et Sex (1920). Engagé par Fairbanks, il exécute sous sa direction l'allègre Signe de Zorro (The Mark of Zorro, 1920), puis les Trois Mousquetaires (The Three Musketeers, 1921). Arènes sanglantes (Blood and Sand, 1922) confirme son adresse : Valentino y est dirigé avec finesse et les scènes d'action alternent vigoureusement avec les images emblématiques. Aussi Mayer l'amène-t-il à la MGM dès sa fondation. Son premier ouvrage, The Red Lily (1924), y sera un succès. Il se voit donc confier, de préférence à Stroheim, Ingram ou Brabin, la responsabilité de Ben Hur (1926). Certes le combat naval et la course de chars ont été tournés par B. Reaves Eason ; certes on démêle malaisément la part qui revient à Niblo dans la Tentatrice (The Temptress, 1926) où il remplace Stiller ; mais on reconnaît ici et là son sens des rythmes intérieurs à l'image autant que du montage, son goût de la richesse picturale et sa manière d'obtenir des acteurs une expression précise et mesurée. En 1928, il dirige encore Greta Garbo (la Belle Ténébreuse Mysterious Lady) et Joan Crawford (Dream of Love), après Norma Talmadge (la Dame aux camélias Camille, 1927). Mais, associé à la chute de John Gilbert (Redemption, 1930), il ne s'adaptera guère au parlant, malgré son exil en Angleterre (Diamond Cut Diamond, 1932).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La Belle Tenebreuse Réalisateur -
2015 La Tentatrice Réalisateur -
2015 Arènes sanglantes Réalisateur -
2015 Arenes Sanglantes Réalisateur -
2015 The Red Lily Réalisateur -

Stars associées