Nom de naissance Françoise Rosay
Naissance
Paris, France
Décès
Genre Femme
Profession(s) Actrice, Interprète
Avis

Biographie

L'autorité naturelle de l'actrice, son talent, son savoir-faire, qui la conduisent sans heurts de la comédie au drame, doivent beaucoup pour leur épanouissement au fait qu'elle fut l'épouse et la collaboratrice d'un grand cinéaste : Jacques Feyder. Elle lui doit le meilleur de ses succès depuis Gribiche (1926) jusqu'à Macadam (1946), où il supervise le travail de Marcel Blistène. Ce sont Si l'empereur savait ça (1930), le Grand Jeu (1934) et Pension Mimosas (1935), la Kermesse héroïque (id., elle est la bourgmestre Cornélia), Une femme disparaît (1942). Dans le sillage de Feyder, son assistant Carné la choisit pour être Jenny (1936) et Margaret Molyneux dans Drôle de drame (1937). Elle tourne beaucoup, passant de la Symphonie des brigands (F. Feher, 1936) au Carnet de bal (J. Duvivier, 1937) et s'égarant parfois du côté d'André Berthomieu et de Fernand Rivers. On l'apprécie aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, où elle triomphe dans la double version des Gens du voyage (Feyder, 1938). La Suisse, puis la Grande-Bretagne l'abritent pendant la guerre, elle y tourne quelques films, retrouve la France, partage avec Fernandel le succès de l'Auberge rouge (C. Autant-Lara, 1951), joue à merveille le sketch de l'Orgueil dans les Sept Péchés capitaux (id., 1952), va en Italie, en revient, et s'affirme toujours cocasse et brusque dans Trois Milliards sans ascenseur (R. Pigaut, 1972). Elle avait pensé d'abord faire une carrière lyrique et avait chanté à l'Opéra. Son livre la Traversée d'une vie (1974) retrace avec esprit un itinéraire dominé par la volonté, l'intelligence et la fermeté.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Gangster malgre lui Acteur G
2015 Maternite Acteur Mme DUCHEMIN
2015 Vers l'abime Acteur Sylvia
2015 Le proces de mary dugan Acteur la veuve
2015 La pouponniere Acteur Mme DELANNOY

Stars associées