Nom de naissance Vidor
Avis

Biographie

Partie à la conquête de Hollywood avec son mari King Vidor, elle est révélée par A Tale of Two Cities (F. Lloyd, 1917). Après deux comédies de C. B. De Mille, elle tourne huit films sous la direction de son mari (dont The Jack-Knife Man, 1920, et Conquering the Woman, 1922). Consacrée en 1923 par Alice Adams et Main Street, adaptations d'uvres littéraires de prestige (Booth Tarkington, Sinclair Lewis), elle doit ses meilleures créations aux comédies sophistiquées d'Ernst Lubitsch (Comédiennes, 1923 ; le Patriote, 1928) et de Mal St. Clair (Are Parents People ?, 1925 ; The Grand Duchess and the Waiter, 1926). Elle se retire à l'avènement du parlant, après Chinatown Nights (W. Wellman, 1929). Divorcée de King Vidor, elle fut de 1928 à 1948 l'épouse du violoniste Jascha Heifetz.

Stars associées