Nom de naissance Emilio Carballido
Genre Homme
Profession(s) Scénariste
Avis

Biographie

Ecrivain dramaturge, Emilio Carballido est un des plus grands auteurs d’Amérique latine. Il fait partie des promoteurs d’un genre de littérature hispano-américaine, axé sur la satire de la société par le biais de l’humour. Emilio Carballido est né le 22 mai 1925 à Cordoba dans l’Etat de Veracruz au Mexique. Lorsqu’il entre à l’Université Nationale Autonome du Mexique, Emilio Carballido s’inscrit dans la filière littérature anglaise. Diplômé, il se lance très vite dans le métier de dramaturge. A l’âge de 25 ans, Emilio Carballido sort sa toute première pièce de théâtre. Elle s’intitule Rosalba y los Llaveros, ce qui signifie Rosalba et les serruriers. Elle fut réalisée par Salvador Novo et sa première représentation a eu lieu dans le somptueux Palace de Bellas Artes, le premier opéra du Mexique. En 1954, il sort Las palabras cruzadas, c’est à dire Les mots croisés. Plusieurs des pièces de Carballido seront filmées sur scène en vue d’un archivage vidéo, dont Rosalba y los Llaveros dès 1954, mais encore en 1956 Felicidad et onze ans plus tard Las visitaciones del diablo. En 1957, en collaboration avec l’écrivain et traductrice Luisa Josefina Hernandez, Carballido réalise La Torre de Marfil. C’est sa toute première œuvre cinématographique.En 1958, il sort El relojero de Cordoba (L’horloger de Cordoba). Puis, en 1961, il publie une œuvre qui lui vaut le prix Casa de las Américas. Il s’agit de Un pequeño día de ira. Deux ans plus tard il sort ¡Silencio Pollos pelones, ya les van a echar su maíz!, ce qui signifie Silence les déplumés, on va donner à becqueter ! En 1965, Emilio Carballido publie Yo también hablo de la rosa, (Moi aussi je parle de la rose), ainsi Que Te jura Juana que tengo ganas. En 1972, il est doublement récompensé pour son travail au cinéma. En effet, Emilio Carballido reçoit deux Premio Ariel pour le story-line ainsi que pour le scénario du film de l’acteur, réalisateur et scénariste Alfonso Arau. Le film s’intitule El Águila Descalza. En 1975, son oeuvre baptisée La danza que sueña la tortuga est de nouveau filmée sur scène, mais aussi en El censo en 1977, Orinoco en 1984 et La Rosa de dos aromas plus tard en 1989. L’année 2002, c’est celle d’une nouvelle récompense pour l’auteur mexicain, puisque le 27 mai, il obtient un Ariel de Oro pour toute son œuvre cinématographique. Parmi ses nombreuses collaborations, on compte celle avec le réalisateur et scénariste hispano mexicain Luis Buñuel, dans le film Nazarin. Suite à la légalisation de l’union de personnes du même sexe en 2006, Emilio Carballido s’unit à son jeune compagnon Héctor Herrera, le 16 mars 2007. Emilio Carballido est l’auteur de près d’une centaine d’œuvres théâtrales et de scripts. Son travail littéraire est varié, c’est pourquoi, en plus des scénarios et pièces de théâtres, il a également écrit deux recueils de nouvelles et près de neuf romans. Emilio Carballido a aussi œuvré pour le cinéma dans plus de cinquante films.Il décède le 11 février 2008 à Xalapa suite à une attaque cardiaque. Il avait quatre vingt trois ans. Suite à son décès, Fidel Herrera Beltran, gouverneur de l’Etat de Veracruz déclare le 13 février 2008 comme jour de deuil. Ce dernier proclame aussi le changement du nom du théâtre de l’Etat et d’un prix littéraire en l’honneur d’Emilio Carballido.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1959 Nazarin Scénariste -