Nom de naissance Eitarô Shindô
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

D'abord acteur de théâtre, il fait déjà partie d'une compagnie cinématographique, la Toa Kinema, au début des années 20, puis retourne au théâtre en 1925, devenant une des vedettes de la troupe du Kansai Shimpa. Il signe toutefois un contrat avec la Shochiku, à saka en 1926, mais sa carrière cinématographique prend vraiment tournure dans les années 30, où il joue deux rôles importants pour Mizoguchi, dans ' Élégie d' ¯Osaka et les Surs de Gion (1936). Il devient alors, en traversant diverses compagnies (Shochiku, Th, Daiei, Toei), un des meilleurs acteurs de composition du cinéma japonais, le plus souvent dans des rôles de vilain, dont il se fera une spécialité après la guerre. Ayant signé un contrat avec la Th en 1938, il interprète des films de Tamizo Ishida ( le Journal de la cueillette des fleurs  Hanatsumi nikki, 1939), Kajiro Yamamoto ( la Guerre navale de Hawaii à la Malaisie , 1942) et Teinosuke Kinugasa ( Seigneur d'un soir , 1946 ;  l'Actrice , 1947). Mais c'est à partir de 1951 qu'il retrouve Mizoguchi, dont il épousera étroitement la carrière jusqu'à la fin, de Mademoiselle Oyu (1951) à la Rue de la honte (1956), où il est le tenancier de la « maison ». Ses meilleures compositions demeurent celles de la Vie de O-Haru, femme galante (1952), les Amants crucifiés (1954), l'Impératrice Yang Kwei Fei (1955) et surtout le rôle-titre de l'Intendant Sansho (1954), où il fait merveille dans un personnage plutôt antipathique. Après la mort de Mizoguchi, en 1956, il joue dans de nombreux films commerciaux de la Toei jusque vers 1967, puis à la télévision.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1956 La Rue de la honte Acteur Kurazo
1955 L'Impératrice Yang-Kwei-Fei Acteur Kao Li-hsi
1954 L'Intendant Sansho Acteur Sanshô dayû
1954 Les Amants crucifiés Acteur Ishun
1954 Une femme dont on parle Acteur Yasuichi