Nom de naissance Strauss-Kahn
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Politicien
Avis

Biographie

Dominique Strauss-Kahn est un homme politique français. Il a notamment été Ministre de l’Industrie et du Commerce entre 1991 et 1993, Ministre de l’Economie des Finances et de l’Industrie de 1997 à 1999 et Directeur du FMI de 2007 à 2011.Dominique Strauss-Kahn, surnommé DSK, est né le 25 avril 1949 à Neuilly-sur-Seine d’une mère, Jacqueline Fellus, journaliste, et d’un père, Gilbert Strauss, conseiller juridique et social. En 1951, sa famille quitte la France pour le Maroc. C’est donc à Agadir que Dominique Strauss-Kahn grandit jusqu’en 1960 et l’installation de la famille à Monaco. Après avoir obtenu son baccalauréat, il est admis à l’Ecole des Hautes Etudes Economiques de Paris communément appelée HEC. Il décroche son diplôme en 1971 et poursuit par une année d’étude à l’Institut de Sciences-Politiques de Paris dont il sort diplômé en 1972. Après un détour par l’Institut de Statistique de l’Université de Paris VI, il obtient en 1972 une licence de droit public et en 1975 un doctorat en sciences économiques.De l’enseignement à la politiqueC’est au sein de l’Université Paris X que Dominique Strauss-Kahn commence sa carrière dans l’éducation en travaillant comme assistant puis maître assistant. En 1977, il est reçu au concours d’agrégé des facultés d’économies. Il devient ainsi maitre de conférences puis professeur à l’Université de Nancy puis Paris en 1981. En 1982, il entre au Service du Commissariat au plan avant de cesser toute activité lorsqu’il débute ses activités politiques. Egalement avocat d’affaires, il monte en 1993 le cabinet DSK Consultants. Après sa démission en 1999 du gouvernement, il reprend l’enseignement de microéconomie et macroéconomie à l’IEP de Paris, à l’ENA, à HEC ainsi qu’à l’université américaine de Stanford. Parcours politiqueDominique Strauss-Kahn rejoint en 1976 le Parti Socialiste. Il occupe de 1986 à 1988 le poste de secrétaire national chargé des études et du programme puis chargé de l’économie et des finances de 1988 à 1989. En mars 1986, il est élu député de Haute-Savoie. Deux ans plus tard, il quitte son poste pour devenir député dans une circonscription du Val d’Oise. Dans la foulée, il devient président de la Commission des finances à l’Assemblée. De 1991 à 1993, il occupe le poste de Ministre délégué à l’industrie et au commerce extérieur sous la présidence de François Mitterrand. En 1993, il perd son mandat de député. Deux ans plus tard, il est élu maire de Sarcelles en juin 1995 mais quitte son poste en juin 1997 pour rejoindre le gouvernement de Lionel Jospin et devenir Ministre de l’Economie et des Finances. En novembre 1999, il démissionne de ce poste lorsqu’il est mis en cause dans plusieurs affaires.De l’Assemblée au FMIEn 2001 et 2002, il retrouve son siège de député du Val d’Oise. Il enchaîne ensuite de 2002 à 2003 avec le secrétariat national du PS, puis il devient membre du bureau du PS de 2003 à 2005 et enfin secrétaire national du PS en charge des élus de 2005 à 2007. En 2006, il affronte lors de la primaire socialiste pour la présidentielle de 2007 Ségolène Royal. Cette dernière le bat largement en remportant 60.65% des voix. En septembre 2007, Dominique Strauss-Kahn est nommé à la direction du FMI, le Fonds Monétaire International situé à New York. En 2011, il apparaît comme un sérieux prétendant au titre de candidat du PS à la Présidentielle de 2012. Si Dominique Strauss-Kahn n’a pas confirmé publiquement sa candidature à la primaire du Parti Socialiste pour la présidentielle, il était déjà en tête des sondages.Affaires DSK En 2008, Dominique Strauss-Kahn est au cœur d’une affaire au FMI. Accusé de favoritisme et d'abus de position par une ex-maîtresse, il est disculpé en octobre 2008 par le FMI. Face au scandale provoqué par cette histoire d’adultère, il présente publiquement ses excuses à sa femme, Anne Sinclair. Le 14 mai 2011, il est arrêté à l’aéroport de New-York par la police américaine. Accusé d’agression sexuelle par Nafissatou Diallo, une femme de chambre d’un hôtel de New York, il est maintenu en détention provisoire le 16 mai 2011. Il est remis en liberté surveillée le 20 mai 2011 et s’installe dans une maison de Tribeca. Le 6 juin 2011, il plaide non-coupable avant d’être libéré sur parole le 1er juillet 2011. Le 23 août 2011, le juge en charge de l’affaire décide d’abandonner les poursuites au pénal en évoquant le manque de crédibilité de la plaignante. En décembre 2012, la procédure au civil est abandonnée après un accord financier passé entre les deux parties. En février 2012, il est interrogé cette fois-ci en France dans le cadre d’une enquête sur un réseau de prostitution à Lille. Mis en examen le 26 mars 2012 pour proxénétisme dans cette affaire dite du Carlton, il reste en liberté sous caution. En juin 2013, le parquet de Lille demande un non-lieu total pour DSK. Vie privéeDominique Strauss-Kahn s’est marié en 1967 à Hélène Dumas, rencontrée en 1963. Cette dernière lui donne trois enfants. En 1986, il se remarie avec Brigitte Guillemette. De cette union nait une fille, Camille, en 1985. Le mariage prend fin en 1989. Deux ans plus tard, il épouse la journaliste politique Anne Sinclair. En août 2012, cette dernière confirme dans la presse la séparation du couple. En mai 2013, Dominique Strauss-Kahn s’affiche au Festival de Cannes avec sa nouvelle compagne Myriam L’Aouffir.