Nom de naissance OKOCHI
Avis

Biographie

Il entre en 1923 au Nouveau Théâtre populaire avec l'intention de devenir dramaturge et auteur : il y reste comédien pendant deux ans. Passé au cinéma à la Nikkatsu, il tient son premier grand rôle dans  Un long ressentiment  (Chkon, D. Ito, 1926). C'est le début d'une rencontre fertile, puisqu'il tournera des dizaines de films à sujet historique avec le même cinéaste, dont  le Journal de voyage de Chuji  (1927), la série des  Tange Sazen  (1928 à 1934, sous différents titres). Il tourne également avec d'autres réalisateurs réputés, comme Tomu Uchida, Hiroshi Inagaki ( le Col du grand Bouddha , 1935) ou Sadao Yamanaka ( le Pot d'un million de yen , id.). En tout, il joue dans une centaine de films à la Nikkatsu, dans des rôles d'action parfois humoristiques. Il passe à la Toho en 1937, et tient des rôles dans deux films de Kurosawa, la Légende du grand Judo (1943) et  Je ne regrette rien de ma jeunesse  (1946, rôle du professeur Yagihara). On le voit encore dans des réalisations historiques comme  les Contes de Genji  (K. Yoshimura, 1951) et  la Princesse Sen  (Sen-hime, Keigo Kimura, 1954).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1979 La légende du grand Judo Acteur Shogoro Yano