Nom de naissance Camille Bert
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Camille Bert est un acteur français. De son vrai nom Camille Léon Louis Bertrand, il est né le 27 décembre 1880 à Orléans. Camille Bert débute au cinéma en 1909, mais ne se fait remarquer qu’en 1914. Sa sobriété et sa grande énergie tapent alors dans l’œil du réalisateur Henri Pouctal qui lui offre des rôles dans plusieurs de ses films muets tels que La fille du Boche (1914) et France d’abord (1915), deux longs-métrages patriotiques tournés durant la Première Guerre mondiale. Il le dirige également dans L’Homme masqué (1915), court-métrage avec Jeanne Briey et Brousse, Pêcheur d’Islande, tiré du célèbre roman français de Pierre Loti paru en 1886, Travail (ou Au travail, 1920) d’après Émile Zola, tournée en sept épisodes, et le drame Gigoulette (1921), qui réunit Pierre Labry et Séphora Mossé.Quatre ans plus tard, dans La Vocation d’André Carel (1925), Jean Choux lui confie le rôle de Jean Carel. Il y interprète un personnage assez instable qui, envoyé se reposer en Suisse, s’éprend de la fille d’un prolétaire. En 1927, c’est en traître qu’on le découvre dans Le Joueur d’échecs, mis en scène par Raymond Bernard et avec, comme principaux protagonistes, Pierre Blanchar et Édith Jehanne.En 1931, Camille Bert joue dans David Golder, premier film parlant de Julien Duvivier, avec Harry Baur dans le rôle d’un richissime financier qui voit toute sa vie remise en question suite à une maladie incurable.On le retrouve, une année plus tard, aux côtés de Clairjane et Renée Saint-Cyr dans Les deux orphelines (1932) de Maurice Tourneur. Il campe un colonel dans Le Grand jeu (1933), film réalisé par Jacques Feyder et relatant le tragique destin d’un brillant avocat. Il est à l’affiche, avec Louis Jouvet et Jean Gabin, du film Les Bas-fonds (1936) de Jean Renoir. C’est en vieil Alsacien qu’il tourne dans Paix sur le Rhin (1938), une comédie dramatique dirigée par Jean Choux. La même année, Camille Bert apparaît dans le drame d’André Hugon, Le Héros de la Marne, en compagnie de Raimu, puis il fait partie de la distribution du film historique Thérèse Martin (1939), réalisé par Maurice de Canonge et avec Irène Corday dans le rôle-titre. Camille Bert enchaîne par la suite avec deux films d’espionnage : Sidi Brahim (1939) de Marc Didier, avec notamment Colette Darfeuil et René Dary, et Finance noire (1940) de Félix Gandéra.Face à la caméra de Maurice Tourneur, il donne la réplique à Edwige Feuillère dans Mam'zelle Bonaparte (1941), avant de prendre part au tournage de la comédie dramatique Le voile Bleu (1942) de Jean Stelli. Il s’agit là de l’un des plus grands succès cinématographiques de l’Occupation, qui raconte le parcours d’une femme, blessée de guerre, qui a sacrifié toute sa vie pour les autres.On revoit Camille Bert dans La Grande marnière (1942) de Jean de Marguenat où un jeune homme essaie par tous les moyens de venger les siens d'un vieil usurier, qui se trouve également être le père de la fille qu'il aime.Il accompagne Robert Hugues-Lambert dans Mermoz (1942), film biographique de Louis Cuny qui rend hommage au célèbre pilote.Après Le Soleil de minuit (1943) de Bernard-Roland et avec Jules Berry, Camille Bert évolue sous la direction d’Emile Edwin Reinert dans L’Éventail (1947), dont le personnage central est une mythomane qui invente une liaison fictive avec un célèbre musicien.Dans La Nuit s’achève (1949) de Pierre Méré, il joue le rôle du Dr Chevallier, et se joint ainsi à Victor Francen, Ludmilla Tchérina et Georges Rollin.La comédie dramatique Bonjour Jeunesse (1956) de Maurice Cam est l’un de ses derniers films.Camille Bert décède le 18 juin 1970 à Paris, à l’âge de quatre-vingt-dix ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le mystere imberger Acteur M. IMBERGER
2015 Mermoz Acteur BOUILLOUX-LAFONT
2015 La voie sans disque Acteur BEY Ephraim
2015 Le rosaire Acteur le Dr. GRAND
2015 Pax Acteur L

Stars associées