Nom de naissance Boeglin
Genre Homme
Avis

Biographie

Auteur, acteur et surtout metteur en scène underground, Bruno Boëglin est né en 1951 à Lyon. Passionné de théâtre depuis son adolescence et influencé par les auteurs américains des années cinquante, Boëglin réalise à l’âge de dix-sept ans sa première mise en scène ; un texte de Eugène Ionesco intitulé Jaques ou la soumission . Depuis, il ne cesse de présenter soit ses propres textes ou ceux d’autres écrivains comme Rimbaud, Ionesco, Malcolm Lowry, Bram Stocker, Jean Genêt et Dostoïevski dans les théâtres du monde entier. Bruno Boeglin aime sortir des sentiers battus et n’hésite pas une seconde à jouer en dehors des scènes classiques des théâtres, dans des écoles, en plein air ou dans des usines.Au début de sa carrière, il est parrainé par Roger Planchon. Il dirige L’Eldorado ; un vieux théâtre aux allures de music-hall. Après la fermeture de la salle en 1986 pour des raisons de sécurité, il quitte Lyon pour un bref séjour à Grenoble où il dirige le Centre Dramatique National des Alpes.A son retour à Lyon, il crée sa propre compagnie, le Novothéâtre, mais n'a plus de théâtre. Il poursuit ainsi une carrière quelque peu atypique nourrie par son talent, teinté d’humour et de poésie voyageuse, et caractérisé par un caractère aussi excentrique que têtu.Bruno Boëglin est un immense génie du théâtre qui n’arrête jamais de surprendre autant l’audience que les critiques ; son penchant pour les scènes violentes dans la plupart de ses mises en scène laisse le public tétanisé, traversé de mille frissons. Ami de l’écrivain Bernard-Marie Koltès, Boëglin est le premier à jouer ses textes sur les planches. Il lui commande d’ailleurs l’écriture de sa pièce Salinger qui sera présentée en 1977. Sa relation avec Koltès l’emmène au bout du monde. En effet, ce sont les textes de ce dernier sur le Nicaragua qui le poussent à entreprendre un voyage en Amérique Latine. Dès 1989, il monte un premier spectacle El Interrogatorio à Managua capitale du Nicaragua. Six ans après, il met en scène, non loin de la frontière du Honduras, El Naufrago , un spectacle joué par trois comédiens nicaraguayens dédié aux indiens Miksikos. En été 1997, le spectacle, grâce à une coproduction avec le théâtre de l’Odéon est enfin joué à Paris sur les planches du cinéma en plein air à la Villette.La passion aventureuse de Bruno Boëglin est sans limite. Censuré en 1991 pour la mise en scène de Roberto Zucco écrite par koltès avant sa mort, il n’a pas hésité à jouer le rôle d’un ange envoyé par Dieu dans Trop Humain .L’œuvre de Bruno Boëglin, quoique dérangeante pour certains, a contribué à l’évolution du théâtre moderne autant en France qu’à l’étranger. Elle a même été récompensée par le prix du meilleur spectacle créé en province en 1994, décerné par le Syndicat de la critique dramatique pour sa mise en scène de Pan Theodor Mundstock , de Ladislav Fuks.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1998 La mere christain Acteur Le Riri

Stars associées