Nom de naissance Arletty
Naissance
Courbevoie, Île-de-France
Décès
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Arletty de son vrai nom Léonie Maria Julia Bathiat, est une actrice française née le 15 mai 1898 à Courbevoie et décédée le 23 juillet 1992 à Paris.Fille aînée de Michel Bathiat, un Auvergnat, chef de dépôt de tramways de Courbevoie et de Marie Dautreix, lingère, Arletty a fait ses études dans un établissement privé avant de commencer une formation de sténographie chez Pigier.La guerre de 1914 lui fait perdre son premier amour surnommé Ciel à cause de la couleur de ses yeux. Le drame lui fera perdre toute envie de se marier.Deux ans après, le père d’Arletty meurt écrasé par un tramway. La jeune fille, son frère cadet Pierre et sa mère sont alors expulsés de leur maison. Arletty est alors poussée à travailler dans une usine d’armement à Suresnes, en parallèle de ses études.Pendant la même époque, elle se fait séduire par un jeune banquier appelé Jacques-Georges Levy. C’est avec lui qu’elle va s’initier à la vie parisienne des années folles, apprendre à connaître le théâtre, les grands couturiers, les bons restaurants et la crème de la société. Jacques-Georges Levy est en effet le voisin de Coco Chanel etAndré Brulé.Une fois séparée de son amant, Léonie Bathia devient mannequin chez Poiret sous le pseudonyme d’Arlette, en guise de reconnaissance à l’une des héroïnes de Maupassant.Lors d’une ballade dans les rues de Paris, Arletty fait la connaissance du célèbre marchand de tableaux Paul Guillaume. Ce denier la propulse dans le monde artistique et la recommande même à Armand Barthez, le directeur du petit Théâtre des Capucines afin de la guider sur les planches.Armand Barthez décide alors de l’engager en tant que petite femme de revue sous un nouveau pseudonyme, Arletty et ce pour donner une résonnance plus chic et anglo-saxonne à son prénom.En 1930, Arletty, après avoir longtemps refusé de jouer pour le cinéma muet, accepte la proposition de René Hervil de jouer un petit rôle dans son film parlant La Douceur d’Aimer aux côtés de Victor Boucher.Un an plus tard, elle se voit distinguée dans un rôle principal dans le film Un chien qui rapporte de Jean Choux. La belle Arletty va ensuite devenir la muse de plusieurs peintres comme Kiss Van Dongen, Moïse Kisling ou Marie Laurencin.Toujours fidèle à la scène, Arletty joue dans plusieurs opérettes comme celle de Raoul Moretti,Un soir de réveillonjouée en 1932 sur les planches des Bouffes-Parisiens avec Henri Garat, Dranen et Koval, ou Pension Mimosas de Jaques feyder avec Françoise Rosay.C’est dans cette pièce qu’elle va faire la rencontre de Marcel Carné, grâce auquel elle va devenir une vraie vedette de cinéma internationale, après avoir lancé sa réplique fétiche « Atmosphère, atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ? » Dans Hôtel du Nord en 1938.Depuis, elle n’a eu de cesse d’enchainer les rôles autant pour la scène qui était "son luxe"que pour le grand écran, désormais son argent de poche.Sous l’occupation, Arletty a eu la chance de jouer les plus beaux rôles de sa carrière comme celui de Dominique dans Les Visiteurs du soir avec Alain Cuny, Jules BerryetMarie Déa etc.Après la Libération, sa relation amoureuse avec Hans Jürgen Sohering, un militaire allemand, lui vaut une peine de prison de 120 jours et deux ans de garde-à-vue. Une fois libérée, Arletty s’exile pour soixante-quinze semaines au château de La Houssaye-en-Brie, chez des amis résistants. Une fois de retour à Paris, voyant que les rôles qu'on lui proposait au cinéma n'avait plus l'ampleur de ceux d'auparavant, elle revient au théâtre en 1947.Pendant la fin des années cinquante, Arletty, victime d’un accident visuel, est menacée de cécité. Elle joue donc son dernier film en 1962 Le Voyage à Biarritz de Gilles Grangier aux côtés de Fernandel. En 1966, l’actrice se voit obligée d’interrompre son interprétation de la pièce de Cocteau intitulée Les Monstres Sacrés et décide de se retirer du monde magique du show-biz. Elle prêtera seulement sa voix à un ou deux documentaires.Arletty s’éteint à l'âge de 94 ans dans son appartement parisien. Le cortège funèbre de la vedette , en route vers le cimetière, s’arrêtera symboliquement devant l’Hôtel du Nord, en guise d’hommage à son film fétiche.C’est son secrétaire et son confident Michel Souvais qui publie ses mémoires en 2006, dans un livre intitulé Confidences à son secrétaire.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le mari reve Acteur ROLAND Eve
2015 Le vertige Acteur Emma
2015 Messieurs les ronds-de-cuir Acteur la Belle-soeur de LA HOURMERIE
2015 Pension mimosas Acteur Parasol
2015 Amants et voleurs Acteur Agathe

Stars associées