Nom de naissance André Luguet
Naissance
Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne)
Décès
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

André Luguet est un acteur français. De son nom complet André Maurice Jean Allioux-Luguet, il est né le 15 mai 1892 à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne. Il est le père de l’actrice Rosine Luguet.Il fait ses études en France, puis en Grande-Bretagne, au Graven College de Beckenham. Fils d’une comédienne pensionnaire à la Comédie-Française, c’est tout naturellement qu’il débute précocement sa carrière théâtrale, à Londres, avant de parfaire sa formation au sein du Conservatoire d’Art dramatique de Paris. En 1909, André Luguet se lance dans le cinéma en jouant dans le film La Fille du contrebandier de Georges Le Faure.Deux ans plus tard, on le retrouve dans L’Âme du violon, qui marque le début de sa longue et fructueuse collaboration avec Léonce Perret. Il tourne également de manière régulière avec Louis Feuillade, qui lui offre notamment l’un des premiers rôles de la série Fantômas entre 1913 et 1914. À cette époque, il se fait remarquer pour ses interprétations de jeunes premiers. Son humour et son charme ne laissent pas de marbre Hollywood, qui s’offre ses talents à l’avènement du parlant. André Luguet tourne alors des films exclusivement américains et des versions françaises telles que Quand on est belle (1931) d’Arthur Robison, L’Amour en vitesse (1931) de William A. Wellman et Buster se marie (1931) de Claude Autant-Lara. Il se voit du reste confier la réalisation de films par la Warner Bros Pictures (Le Bluffeur, 1931) ou par la Metro-Goldwyn-Mayer (Monsieur Le Fox, 1930).En 1932, il retourne en France et interprète, à partir du milieu des années trente, plusieurs rôles s’inscrivant dans l’esprit du théâtre de boulevard : Les Amants terribles (1936) de Marc Allégret et Battement de cœur (1940) d’Henri Decoin. Son statut de grande vedette lui donne parfois la possibilité de collaborer à l’écriture des scénarios et des dialogues des films dans lesquels il joue. Alexis, gentleman chauffeur (1938) de Max de Vaucorbeil en est une illustration.Durant l’Occupation, André Luguet, qui est proche de la cinquantaine, campe des rôles de séducteur mûrissant qui ne vont pas entamer sa renommée. Au contraire, il triomphe avec Le Mariage de Chiffon de Claude Autant-Lara, où il incarne un élégant colonel qui veut se marier avec une jeune fille du nom de Chiffon (jouée par Odette Joyeux). Dans ce même registre, nous pouvons citer le film à succès L’Inévitable Monsieur Dubois (1943) de Pierre Billon ou encore L’Honorable Catherine (1943) de Marcel L’Herbier. Après la guerre, il n’obtient plus que des seconds rôles, qu’il interprète toujours avec beaucoup de talent : Madame du Barry (1954) de Christian-Jaque, où il prête ses traits à Louis XV, Une Parisienne (1957) de Michel Boisrond, où il est le père de Brigitte Bardot, ou encore Les Racines du ciel (1958) de John Huston, dans lequel il entre dans la peau d’un gouverneur.En 1963, André Luguet retrouve Brigitte Bardot dans Une Ravissante idiote d’Édouard Molinaro. Ce sera là sa dernière grande apparition sur grand écran. Il arrête de tourner à partir de la fin des années soixante et s’installe sur la Côte d’Azur, où il meurt le 23 mai 1979 (à Cannes).André Luguet a par ailleurs réalisé un parcours plus qu’honorable dans le domaine du théâtre. En 1925, il devient pensionnaire de la Comédie-Française, dont il deviendra sociétaire deux ans plus tard, et ce, jusqu’en 1932. Il a ensuite marqué le théâtre de boulevard de son empreinte, surtout dans Les mains sales de Sartre (1948), La main passe de Feydeau (1954) ou encore Mon père avait raison de Sacha Guitry (1959).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le rosaire Acteur DELAVAL Gérard
2015 Gloria Acteur LATOUR Pierre
2015 Florence est folle Acteur BENOIT Jérome
2015 Jenny lind Acteur Garcia
2015 L'Aventure Commence Demain Acteur Maxime Delcroix

Stars associées