Nom de naissance Alberto Moravia
Genre Homme
Profession(s) Scénario original
Avis

Biographie

Alberto Pincherle est un écrivain italien né le 22 novembre 1907 à Rome. Il est connu sous le pseudonyme de Alberto Moravia, qui est le nom de sa grand-mère paternelle.Il est né d’un père juif et d’une mère catholique. Tout jeune, Alberto Moravia est atteint d’une tuberculose osseuse qui l’oblige à abandonner ses études, et à vivre dans des établissements spécialisés dans le traitement de sa maladie. Étant fréquemment alité durant cette période, il s’adonne assidûment à la lecture, et découvre ainsi des œuvres d’auteurs comme Dostoïevski, Joyce, Goldoni, Shakespeare ou Mallarmé.À l’âge de treize ans, Alberto Moravia commence à écrire une série de poèmes, qu’on évalue au nombre de dix-huit.C’est en 1929, alors qu’il est encore interné, qu’il publie son premier roman, Les Indifférents. Une œuvre existentialiste illustrant la vision d’un monde porté sur les valeurs matérielles et charnelles, qui le rend immédiatement célèbre.Son état de santé et son renfermement intérieur l’amènent à concevoir des œuvres critiquant ardemment le système et la société. En 1935, Alberto Moravia voit son ouvrage, Les Ambitions déçues, censuré par le Vatican. Il en est de même pour Le Quadrille des Masques (La Mascherata) en 1941, faisant référence au fascisme de Mussolini. Le livre est interdit de publication par les autorités. Ennemi des fascistes, des capitalistes et des conformistes, l’auteur opte pour la clandestinité et s’exile à la campagne avec sa compagne, l’écrivaine Elsa Morante.À cette période, Alberto Moravia - plus épanoui, car désormais guéri de sa maladie et ouvert au monde extérieur - a déjà atteint une certaine maturité dans son style d’écriture. En exil, parmi les paysans et toute la population de la basse classe, l’écrivain se tourne vers une nouvelle orientation littéraire. Il découvre un univers qui lui est jusqu’alors inconnu et qui lui ouvre encore plus les yeux sur les réalités du système. Il développe dans ses écrits, une analyse psychologique de la société que l’on retrouve dans une œuvre comme Agostino, en 1945. Il utilise ses personnages pour questionner la nature profonde de notions comme la spiritualité ou l’amour.Après La Belle Romaine en 1947 et La Désobéissance en 1948, Alberto Moravia écrit L’Amour Conjugal. Une œuvre publiée en 1949, faisant objet d’une réflexion analytique sur les rapports de couple, incluant les dimensions spirituelles et charnelles.Alberto Moravia n’est pas qu’écrivain, il est également journaliste et essayiste.Il effectue des voyages au cours desquels il écrit des essais tels que Un Mois en Russie (1958), L’Inde comme je l’ai vue (1962) ou À quelle tribu appartiens-tu ? (1972). Il écrit aussi sur l’Union Soviétique, la Chine et l’Afrique.En parallèle, il continue à publier des romans tels que Le Conformiste (1951, Prix Strega en 1952), Le Mépris (1954), L’Ennemi (1960), ou L’Automne (1961). Il se lance dans l’écriture d’une série de recueils, sous les titres de : La Provinciale et autres récits (1952), Nouvelles romaines (1954) ou Autres Nouvelles romaines (1959).Alberto Moravia poursuit son œuvre littéraire avec des ouvrages comme Le Paradis en 1971, Bof ! en 1982 ou L’Homme qui regarde en 1986. Il meurt le 26 septembre 1990. Outre Elsa Morante, il partagea également sa vie avec une autre écrivaine, Dacia Maraini.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Cette Folle Jeunesse Scénariste -
2015 La fille du fleuve Scénariste -
2015 C'Est La Faute Au Soleil Réalisateur -

Stars associées