Nom de naissance Albert Lamorisse
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Cinéaste et producteur français, Albert Lamorisse est né le 13 janvier 1922 à Paris. Il passe d’abord par les bancs de l’École des Roches avant d’atterrir à l’I.D.H.E.C., où il se forme au cinéma. Dans le même temps, il s’initie à la photographie. Impressionné par son talent, François Tuefferd l’engage comme assistant. En 1947, Albert Lamorisse réalise Djerba, un court-métrage documentaire sur l’île tunisienne.Cette expérience lui inspire le scénario de son premier film de fiction, un conte oriental intitulé Bim, le petit âne (1949). Ce moyen-métrage, qui rapporte une histoire d’amitié entre un âne et un enfant, reçoit un accueil peu favorable des producteurs qui redoutent un échec commercial. Mais ceux-ci se ravisent après la sortie du livre de Jacques Prévert sur les photographies du film. Le poète et scénariste français collabore aussi en écrivant et en prononçant le commentaire introductif de Bim, le petit âne. Continuant dans l’imaginaire, Albert Lamorisse revient, en 1952, avec Crin blanc, un film racontant également les aventures d’un enfant et d’un animal. Tourné dans la Camargue, Crin blanc est sublimé par la qualité impeccable des images. Cela lui vaut de nombreuses récompenses, dont le Prix Jean Vigo et le Grand Prix du Festival de Cannes de 1953. Encouragé par le succès du film, il écrit un livre pour enfant qui donne suite à cette fameuse histoire.Le cinéaste repousse les limites de son imagination et de sa maîtrise technique avec son troisième opus, Le Ballon rouge (1956). Ici, l’enfant, incarné par son fils Pascal Lamorisse, est affectueusement attaché à un ballon qui le protège. Le film remporte un immense succès international et reçoit plusieurs prix. Parmi les plus importants, citons la Palme d’Or au Festival de Cannes, l’Oscar du Meilleur Scénario original (1957) et, pour couronner le tout, le prix du Meilleur Film de la décennie aux Educational Film Award (1968). À l’instar de Crin Blanc, Le Ballon rouge fera aussi l’objet d’un livre dédié à la jeunesse.En 1960, Albert Lamorisse inaugure sa technique de prise de vues par hélicoptère, l’hélivision, avec son premier long-métrage Le Voyage en ballon. Privilégiant de plus en plus le côté technique au détriment du scénario, il réalise par la suite des films qui passent presque inaperçus : Le Songe des chevaux sauvages (1962) et Fifi la plume (1965). Avec l’appui d’André Malraux, il signe deux documentaires en 1967, Paris jamais vu et Versailles, également tournés en hélivision. Il décède le 2 juin 1970 dans un accident d’hélicoptère, lors du tournage du long-métrage Le Vent des amoureux, en Iran. Il était le directeur de la maison de production Les Films de Montsouris.Outre l’hélivision, il est connu pour avoir inventé le jeu de société Risk, appelé également La conquête du Monde, depuis son acquisition par la société Parker.Il était marié à Claude Jeanne Duparc.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Bim le petit ane Réalisateur -
1978 Le Vent des amoureux Réalisateur -
1964 Fifi la plume Réalisateur -
1960 Le Voyage en ballon Réalisateur, Scénariste -
1956 Le Ballon rouge Réalisateur, Scénariste -

Stars associées