Carla Walton silicon valley
HBO

L'actrice Alice Wetterlund tacle notamment la star déjà virée, T.J. Miller, "un tyran et un sale morveux".

Voilà qui ne devrait pas encore arranger l'image de Silicon Valley, déjà bien écorchée par le départ forcé de T.J. Miller, accusé d'agressions sexuelles, de comportement inapproprié sur le plateau et plus récemment d'avoir... déclenché une fausse alerte à la bombe.

Cette semaine, dans une série de tweets assassins, l'actrice Alice Wetterlund, qui a joué l'ingénieur informatique Carla Walton pendant les saisons 2 et 3 de Silicon Valley, a raconté de manière très explicite son expérience traumatisante sur le tournage. "Un cauchemar", selon elle, largement à cause de Miller, un "tyran et un sale morveux". Mais aussi à cause des "autres hommes du plateau qui avaient le pouvoir, y compris les autres acteurs, qui lui ont permis de faire tout ça et ont été complices de son manque de professionnalisme. Ils peuvent tous aller se faire foutre, pour toujours."

L'actrice explique également que, si elle n'a pas parlé à l'époque, c'est parce qu'elle "avait besoin de ce travail", et aussi parce que "c'était mon premier rôle récurrent, et je n'avais aucune idée que ce n'était pas toujours comme ça, toxique et bizarre. Maintenant je sais !"

La saison 5 de Silicon Valley est terminée depuis mai, mais une saison 6 a d'ores et déjà été commandée par HBO (en France sur OCS).

Prochainement au Cinéma