The widow
amazon

"Un casse-tête irrésistible, comme un paquet de chips, on ne peut résister à l'envie d'en reprendre !"

Star de la saga Underworld, Kate Beckinsale ressort les muscles pour une grande série d'action et d'aventure intitulée The Widow, qui déboule aujourd'hui sur Amazon Prime Vidéo. 8 épisodes qui suivent l'histoire de Georgia Wells (Beckinsale). Depuis trois ans, depuis que l’amour de sa vie, Will (Matthew Le Nevez) est décédé dans un crash d’avion en République Démocratique du Congo, elle vit en recluse dans la campagne Galloise, loin de la civilisation et du confort du 21eme siècle. Sa vie va alors être bouleversée lorsqu’elle aperçoit son mari en arrière-plan d’un reportage sur le Congo passant à la télé… Un mystère à résoudre, qui a plutôt passionné la presse américaine. Alors faut-il regarder The Widow ?

Le New York Times dit oui et trouve "Kate Beckinsale brillante dans ce thriller à twists (...) Elle apporte une férocité élégante au rôle de Georgia. The Widow, habilement écrite par Harry et Jack Williams, dévoile ses indices au compte goutte, avec bonheur."

TV Insider aussi insiste sur le performance de Beckinsale, qui, "garde un air pincé d'angoisse jusqu'à ce qu'elle adopte une détermination de fer, digne de Rambo, digne d'une guerrière se battant pour la justice".

Le Los Angeles Times a vu dans The Widow "un casse-tête irrésistible, comme un paquet de chips, dès qu'un épisode est terminé, on ne peut résister à l'envie d'en reprendre !"

The Hollywood Reporter, à l'inverse, a plutôt envie de dire non. "Une grande partie de la série finit par être un mystère qui n'en valait pas la peine. La série se veut ambitieuse mais manque de gravité."

ScreenRant est du même avis : "Si The Widow prouve que Beckinsale peut porter une série télévisée, on ne peut pas non plus lui demander d'assumer tout le poids d'une histoire qui beaucoup trop de temps à arriver au but. Malgré les présences d'Alex Kingston et du très bon Charles Dance, la série dilapide un récit potentiellement séduisant et une excellente distribution en essayant de raconter trop de mystères au ralenti en même temps."