Servant Apple +
Apple +

Une ambiance glauque à souhait, toujours sur un fil et qui risque de vous hanter quelques temps...

La bande-annonce, dévoilée il y a quelques jours, promettait un grand malaise. Elle n'avait pas menti. Servant est une création d'angoisse savamment écrite et produite, qui joue continuellement avec les doutes des spectateurs, pour mieux le faire frissonner. Attention spoilers !

L'histoire nous emmène à Philadelphie. Dorothy et Sean, couple branché de la riche banlieue, sont les parents d'un petit bout de chou nommé Jericho. Pour s'occuper de lui tandis que maman repart au travail, ils engagent Leanne, une toute jeune fille particulièrement timide et énigmatique, qui s'attache très rapidement à l'adorable bambin... Le hic, c'est que Jericho est mort depuis quelques semaines. Et c'est une poupée qui a pris sa place dans la maison, pour sauver Dorothy, victime d'un effondrement psychologique total, après le décès brutal de son fils. Sean, épaulé par son beau-frère Julian, font tout ce qu'ils peuvent pour accompagner Dorothy dans sa guérison...


Quelques notes de violon qui résonnent comme un avertissement. Encore et encore. Lancinantes. Un frisson qui vous parcourt le dos en voyant un berceau vide, une nounou aux yeux impénétrables, une maman perdue dans les abysses du drame. C'est ça l'ambiance de Servant. La force principale de la nouvelle série estampillée M. Night Shyamalan, qui vous angoisse autant qu'elle vous fascine. Même si le génie derrière Sixième Sens n'a eu qu'un rôle limité dans la création (il est seulement producteur exécutif et réalisateur de l'épisode 1), on sent quand même la patte "Shyamalan", cette idée qu'un twist complètement fou pourrait arriver à chaque instant. Que l'histoire tortueuse nous mène vers quelque chose de dingue, d'imprévisible.

Servant Apple
Apple

Alors on dévore, un à un, les épisodes de Servant à l'affût du moindre indice, de la révélation qui va tout chambouler. Cette première saison en contient certaines, mais disons-le d'emblée : elle se termine en laissant au moins autant de mystères sur la table qu'elle en a résolu. Et pour cause, la saison 2 est déjà commandée. Servant n'a pas été pensée comme une histoire courte mais comme un ensemble plus vaste, comme le suggère le final particulièrement cryptique...

Mais on n'en dira pas plus. Et finalement, là n'est peut-être pas le plus important. Le créateur et scénariste, Tony Basgallop, a conçu un véritable labyrinthe psychologique dans lequel on aime se perdre de plus en plus, au fur et à mesure que les courts épisodes (qui ne dépassent pas 30 minutes) s'enchaînent. Une atmosphère à couper au couteau, qui joue avec nos nerfs et fait marcher constamment le spectateur sur un fil. Une expérience d'angoisse assez unique à la télévision.

Servant - sur Apple TV Plus - saison 1 en 10 épisodes - Sortie le vendredi 28 novembre 2019.