Desperate Housewives huffman
abc

La star de Desperate Housewives, ainsi que Lori Loughlin de Fuller House, ont été arrêtées ce mardi matin.

Nouveau scandale dans le petit monde de la télé Hollywoodienne. Après la fausse agression raciste et homophobe de Jussie Smollett, ce sont Felicity Huffman et Lori Loughlin qui se retrouvent au coeur de la tempête.

L'actrice de Desperate Housewives et sa consoeur de Fuller House sont accusées d’avoir participé à un vaste projet impliquant des parents ayant versé des pots-de-vin (jusqu’à 6 millions de dollars) pour permettre à leurs enfants de rentrer dans des universités d’élite américaines, notamment Harvard et Yale, rapporte TVLIne. Selon le procureur, les deux actrices ont été arrêtées ce mardi matin, sans heurt. Le mari de Loughlin, Mossimo Giannulli, a également été inculpé.

L’acte d’accusation - déposé par le procureur des États-Unis pour le district du Massachusetts - allègue que Huffman, Loughlin, Giuannulli et 29 autres personnes ont été impliqués dans un stratagème, qui a corrompu les administrateurs des examens d’entrée à ces facs, afin de tromper les tests physiques et les entraîneurs sportifs universitaires. L'argent pour les paiements de ces pots-de-vin serait passé par un organisme de bienfaisance afin de dissimuler les méfaits.

Selon l'acte d'accusation, Huffman et son mari William H. Macy, star de la série Shameless (qui n'est pas cité dans l'affaire explicitement) ont versé 15 000 $ pour que quelqu'un passe l'examen d'entrée à la place de leur fille aînée. Ils auraient eu l'intention de faire de même pour leur fille cadette, mais ont finalement décidé de ne pas répéter leur participation à ce stratagème.

Loughlin et Giannulli, eux, auraient versé un total de 500 000 dollars pour que leurs deux filles soient mentionnées comme recrues dans l'équipe d'aviron de l'Université de Californie du Sud, alors qu'aucune d'elles n'a jamais pratiqué ce sport.

Pour l'heure, les parties incriminées n'ont pas encore réagi.

A lire aussi sur Première