arrow finale
cw

Le tout dernier épisode était diffusé hier à la télé américaine. Et il a été rempli d'émotions.

Il a rangé son arc et ses flèches pour de bon (ou plus exactement, il a passé le relais). Après 8 saisons et 169 épisodes, Arrow a pris fin hier soir, à la télé américaine. Un grand final très émouvant, suite directe du crossover Crisis on Infinite Earths, qui a totalement chamboulé le ArrowVerse. Attention spoilers !

En effet, ce tout dernier chapitre des aventures du Green Arrow tourne autour des funérailles d'Oliver Queen. Tous les personnages qui ont compté dans la série se retrouvent pour dire adieu à leur camarade tombé pour donner naissance à un nouvel Univers (rien que ça !). Mia est venue du futur pour saluer la mémoire de son père, Thea est de retour, Roy aussi, ainsi que Lance ou Sara. Mais surtout, c'est Felicity qui est retourné à Star City, désormais complètement guérie du crime. Elle vient enterrer son mari (et en profite pour rencontrer sa fille qui a bien grandi). Un moment rempli d'émotions, conclu par un beau discours de John. Et puis la vie continue. Mia repart dans le futur endosser le costume de son paternel. René Ramirez va devenir le nouveau Maire. John Diggle s'apprête à partir pour Metropolis (avant d'être frappé par un anneau de Green Lantern). Thea décide d'épouser Roy et le petit couple a ainsi droit à sa fin heureuse...


Oliver et Felicity aussi ! Parce que le Green Arrow n'est pas totalement mort. Il est dans l'au-delà, devenu Spectre. Et sa chère et tendre s'en va le retrouver, dans ce monde au-delà du monde, qui prend la forme du bureau de Moira, dans le building de Queen Consolidated. Là où Oliver a posé ses yeux sur Felicity, pour la toute première fois. Ils sont réunis, pour de bon. Ils ont l'éternité pour eux désormais.


"Nous avons laissé ouverte la fin de la saison 7 pour avoir cette scène finale", explique la showrunner Beth Schwartz (via TVLine). "Mais l'idée des retrouvailles d'Oliver et Felicity a en fait été conçue en juin dernier par Marc Guggenheim." Ce dernier confie avoir imaginé l'intégralité de la séquence, mot pour mot, un matin, en sortant d'une séance de méditation. Ne restait plus qu'à convaincre Emily Bett Rickards de revenir pour la filmer : "Je me suis dis : c'est obligé qu'elle revienne maintenant, parce que j'aime vraiment cette scène ! On ne voulait pas d'autre fin. Nous n'avions aucun plan de secours."

Quant à savoir si Oliver pourra revenir un jour, dans le ArrowVerse, sous une forme ou une autre, Guggenheim se montre très ouvert à l'idée : "Le but de faire de lui Spectre, c'est justement de nous donner des opportunités d'histoire. Car qui sait ce qui va se passer dans l'avenir ? Chaque fois qu'un personnage meurt dans l'une de nos séries, nous avons encore des réalités alternatives, le voyage dans le temps, des flashbacks... Alors personne n'est jamais vraiment parti." Ceci était dit, par question de diminuer le sacrifice du personnage en ramenant Oliver pour un oui ou pour un non : "Si nous le ramenions, par exemple, au début de la saison 7 de Flash, cela diminuerait l'événement que fut ce final."